Selon Marine Le Pen: Sarkozy utilise l'insécurité à des fins «électoralistes»
Actualisé

Selon Marine Le PenSarkozy utilise l'insécurité à des fins «électoralistes»

La vice-présidente du Front national Marine Le Pen a accusé mardi Nicolas Sarkozy de s'emparer à nouveau du thème de l'insécurité à des fins «électoralistes», à l'approche des européennes.

«Les discours de Nicolas Sarkozy sur l'insécurité arrivent et on voit qu'on est proche des élections. Il est évident que Nicolas Sarkozy se sert de la position qui est la sienne pour tenter dans un but électoraliste d'influencer les Français», a-t-elle déclaré sur France Info.

Alors que le chef de l'Etat participait mardi à une table ronde à Nice consacrée à la lutte contre l'insécurité, Marine Le Pen a accusé son gouvernement de se servir de «faux chiffres» en matière de délinquance.

«Il y a toute une série de délits et de crimes qui se sont aggravés, notamment les violences aux personnes, et là les taux d'élucidation sont dramatiques. Les policiers qui nous parlent, les gendarmes qui nous parlent nous disent qu'on leur donne des objectifs de chiffres et que pour faire ces objectifs de chiffres ils s'attaquent à la petite délinquance. C'est la grande délinquance qu'il faut arrêter», a déclaré la responsable du FN.

«Moi je ne suis pas dupe de l'opération sur les migrants de Calais. Il y a de plus en plus d'immigrés à Calais, tout le monde leur fiche la paix tout le reste de l'année et juste le jour où Nicolas Sarkozy fait un discours sur l'insécurité il y en 150 qui se font arrêter!», a-t-elle poursuivi.

«Il faut que Nicolas Sarkozy arrête de prendre les Français pour des gogos», a-t-elle encore dit.

Près de 200 migrants ont été interpellés entre lundi soir et mardi matin dans la région de Calais, lors d'une importante opération de police visant les passeurs, selon les autorités. (afp)

Ton opinion