Actualisé

GenèveSatyre en face de l'école: enfants confinés chez eux?

Depuis janvier, un homme se masturbe à sa fenêtre en face d'un établissement scolaire. Des parents songent à faire une grève.

«Tout le monde est à bout et cela à cause d'un seul homme. Les enfants n'ont pas dormi de la nuit et ils ont fait des cauchemars.» Dans les colonnes du «Matin», une maman fait part de son désarroi et de son exaspération. Depuis près de neuf mois, un homme se masturbe à sa fenêtre, alors que celle-ci surplombe l'école primaire de la périphérie genevoise où sont scolarisés ses enfants.

Plusieurs plaintes ont été déposées et l'individu a même fait un séjour en détention préventive. Mais la sanction ne satisfait pas la mère de famille. Certains «parents parlent déjà de faire grève et de ne pas amener leurs enfants à l'école, c'est la seule façon de protéger nos enfants. On est désespéré, on ne sait plus quoi faire», martèle-t-elle dans le quotidien. En début de semaine, le satyre se serait même introduit, habillé, dans l'enceinte de l'école.

Chargé de l'enquête, le Ministère public dit être très attentif face à cette situation. Si les nouveaux faits dénoncés se confirment, le Parquet «prendra les mesures qui s'imposent», assure le procureur chargé du dossier. D'ici là, la police municipale encadre les entrées et sorties des classes. La brigade des mœurs de la police cantonale suit également le dossier de près.

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!