Japon: Sauter le petit-déjeuner rend précoce sexuellement
Actualisé

JaponSauter le petit-déjeuner rend précoce sexuellement

Les adolescents japonais qui ne prennent pas de petit-déjeuner ont tendance à avoir leur première expérience sexuelle plus tôt que les autres.

Le rapport entre les deux phénomènes tient à la solidité du lien familial, indique une étude financée par le gouvernement.

Selon une étude effectuée en septembre et portant sur environ 1500 personnes âgées de 16 à 49 ans, l'âge moyen de la première expérience sexuelle est de 17,5 ans pour ceux et celles qui sautent le petit-déjeuner, contre 19,4 pour les autres.

«Le fait que que des gens ne puissent pas prendre de petit-déjeuner en dit long sur leur environnement familial», analyse Kunio Kitamura, directeur général du Planning familial au Japon, dont l'enquête doit contribuer à la lutte contre les grossesses précoces.

«Avant de blâmer les jeunes qui connaissent le sexe tôt, il pourrait être nécessaire de s'interroger sur le type de foyer dans lequel ils vivent», ajoute-t-il.

(ats)

Ton opinion