09.08.2020 à 18:04

GenèveSauvetages et situations critiques dans le Rhône

Les pompiers sont à la recherche d’un nageur disparu à la hauteur de la Jonction, ce dimanche soir. Un autre baigneur a été récupéré dans les flots: son pronostic vital est engagé.

de
dra
Image prétexte.

Image prétexte.

KEYSTONE/Chrisitian Brun

Les secours ont dû se démultiplier sur le Rhône, ce dimanche en début de soirée. Trois situations difficiles ont mobilisé le Service d’incendie et de secours (SIS) ainsi que la police, a révélé la «Tribune de Genève». Une première alerte à été déclenchée vers 16h40. Un homme d’origine indienne était porté disparu dans le fleuve, en face du sentier des Saules, dans le quartier de la Jonction. Peu avant 20 heures, les recherches se poursuivaient, sans succès jusqu’ici.

Alors que les secours étaient à pied d’oeuvre pour trouver ce baigneur, leur aide a été requise pour un deuxième homme, qui avait sauté du pont du Seujet mais n’était pas reparu à la surface. Ce Suisse âgé de 21 ans a finalement été récupéré dans les eaux du Rhône et conduit aux HUG. Son pronostic vital est engagé.

Enfin, lors de l’opération pour retrouver le premier baigneur, les secours ont découvert une nageuse prise dans les branchages le long de la rive. Elle a elle aussi été emmenée à l’hôpital cantonal. Sa vie n’est pas en danger.

Dans le Rhône: danger!

En ce dimanche caniculaire, pompiers et police avaient pourtant mobilisé deux embarcations, par précaution. Malheureusement, cela n’a pas suffi. Le major Jérôme Barbey, du SIS, rappelle que les baignades en amont du pont Sous-Terre sont interdites. «De plus, se baigner dans le Rhône requiert des précautions particulières, en raison notamment du courant. Il faut être bon nageur.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!