LNA: Scénario fou aux Vernets et succès de Genève
Actualisé

LNAScénario fou aux Vernets et succès de Genève

Les Genevois ont vu Gottéron revenir au score sur la sirène finale. Ils ont toutefois trouvé les ressources de gagner lors des tirs aux buts. Les Fribourgeois ont déposé protêt.

par
Grégory Beaud
Genève
Servette s'est fait peur en se faisant rejoindre à la dernière seconde du temps réglementaire.

Servette s'est fait peur en se faisant rejoindre à la dernière seconde du temps réglementaire.

Chris McSorley a le don de tirer la couverture à lui pour protéger son équipe. Alors que ses joueurs venaient de subir une égalisation malheureuse lors de l'ultime seconde, le coach ontarien de Genève-Servette a rappelé tout le monde aux vestiaires. «Il fallait que l'on se regroupe», a-t-il plaidé.

Fou de rage contre la décision de Mr Stricker, Chris McSorley ne souhaitait pas accepter cette décision: «Il fait deux fois le geste pour annuler le but. A ce moment-là, la rencontre est terminée.» Mis devant l'évidence de la validité de ce but, le boss des Vernets n'en démord pas: «Comment peut-il changer de point de vue aussi soudainement?»

Malgré cette péripétie, les Servettiens ont su retrouver leurs esprits pour gagner un point supplémentaire lors des tirs aux buts. «C'est difficile d'être vraiment content, a regretté Paul Savary. Pour moi, on a clairement perdu un point.»

De son côté, Hans Kossmann ne fait pas une maladie de cette première défaite après dix victoires consécutives: «On a vraiment manqué d'émotions, a expliqué l'ancien assistant des Aigles. Je l'avais déjà remarqué lors de notre dernière sortie, mardi à Langnau. Nous n'avons simplement pas assez travaillé.»

Les autres matchs

Larry Huras a réussi son retour à la Resega. Lugano s'est imposé 3-0 pour les débuts du Canadien à la bande, offrant au portier jurassien Benjamin Conz son deuxième blanchissage de la saison. Les «bianconeri» ont ainsi enchaîné trois succès après la «fessée» reçue à Kloten (9-0) le vendredi précédent. Auteur du 2-0 peu après la mi-match, Oliver Kamber a atteint la barre des 300 points en LNA lors de cette rencontre. Davos, qui restait sur quatre victoires, subit ainsi un gros coup d'arrêt.

Kloten a été victime du réveil des Ours. Battu lors de ses quatre dernières sorties, le CP Berne a renoué avec la victoire à la Kolping Arena (1-3) après avoir concédé l'ouverture du score à la 26e minute. C'est Ivo Rüthemann qui montrait la voie à suivre à ses partenaires, fêtant par un but son 900e match de LNA (34e, 1-1). Il était imité dans le troisième tiers-temps par David Jobin (54e) et le nouveau venu Jean-Pierre Dumont, qui scellait le score dans la cage vide moins d'une minute après avoir trouvé le poteau droit des buts de Marco Bührer.

Les Zurich Lions ont parfaitement rebondi après leur revers concédé mardi dans le derby zurichois. Les hommes de Bob Hartley ont écrasé Rapperswil-Jona 5-1, après avoir pourtant concédé l'ouverture du score dès la 4e minute. Le topscorer Jeff Tambellini a fait parler la poudre face aux Lakers, inscrivant 4 points pour porter son total de la saison à 20. Auteur de 3 assists, le capitaine Mathias Seger a également brillé vendredi soir. La messe était dite après une deuxième période remportée 4-0 par les Lions.

Au repos vendredi, Ambri-Piotta a conservé son 8e rang au terme de la soirée. La «faute» à son poursuivant Bienne: les Seelandais se sont inclinés 1-2 face à Langnau, qu'ils ne devancent plus que de trois longueurs au classement. Tout avait pourtant bien commencé pour Bienne, qui ouvrait la marque après 9'14'' grâce à son capitaine Mathieu Tschantré. Joël Perrault permettait à Langnau de renverser rapidement la vapeur en signant un doublé (13e et 16e minutes). Robert Esche maintenait jusqu'au bout ce maigre avantage, malgré une nette domination biennoise dans l'ultime tiers (13 tirs cadrés à 4).

Genève-Servette - Fribourg Gottéron 4-3 tab (1-0 1-1 1-2 0-0)

Les Vernets. 7071 spectateurs. Arbitres: Stricker, Mauron/Tscherrig. Buts: 9e Walsky 1-0. 38e Plüss (Sprunger, Huet) 1-1. 40e (39'47) Rubin (Hecquefeuille) 2-1. 49e Friedli (Pothier) 3-1. 57e Rosa (Jeannin) 3-2. 60e (59'59) Gamache (Dubé, Rosa) 3-3. Tirs au but: Knoepfli -, Flurin Randegger -; Abplanalp -, Walsky 1-0; Jeannin -, Simek -; Sprunger 1-1, Rubin 2-1; Rosa -. Pénalités: 5 x 2' contre Genève-Servette, 3 x 2' contre Fribourg Gottéron. Topscorers PostFinance: Bezina, Bykov.

Genève-Servette: Stephan; Bezina, Vukovic; Gautschi, Pothier; Mercier, Hecquefeuille; Gian-Andrea Randegger; Flurin Randegger, Rubin, Walsky; Roland Gerber, Paul Savary, Simek; Rivera, Trachsler, Fata; Friedli, Pierrick Pivron, Eliot Berthon.

Fribourg Gottéron: Huet; Abplanalp, Ngoy; Barinka, Loeffel; Collenberg, Lukas Gerber; Birbaum; Gamache, Dubé, Hasani; Knoepfli, Jeannin, Rosa; Plüss, Bykov, Sprunger; Vauclair, Botter, Cadieux; Lüssy.

Notes: Genève-Servette sans Adrian Brunner, Jean Savary, Mike Vermeille (surnuméraires), Fritsche ni Salmelainen (blessés), Fribourg Gottéron sans Heins (suspendu) ni Afanasenkov (blessé). 44e et 53e, Gamache tire sur le poteau. 53e, Ngoy tire sur le poteau. Genève-Servette sans gardien de 16'45 à 17'26. Fribourg Gottéron sans gardien de 59'02 à la fin du temps réglementaire.

Résultats: Kloten Flyers - Berne 1-3 (0-0 1-1 0-2). Lugano - Davos 3-0 (0-0 2-0 1-0). Zurich Lions - Rapperswil-Jona Lakers 5-1 (1-1 4-0 0-0). Bienne - Langnau Tigers 1-2 (1-2 0-0 0-0). Genève-Servette - Fribourg Gottéron 4-3 tab (1-0 1-1 1-2 0-0).

Classement: 1. Fribourg Gottéron 42. 2. Davos 38. 3. Kloten Flyers 38. 4. Berne 34. 5. Zoug 33. 6. Zurich Lions 30. 7. Lugano 29. 8. Ambri-Piotta 25. 9. Bienne 24. 10. Langnau Tigers 20. 11. Genève-Servette 16. 12. Rapperswil-Jona Lakers 13.

Fribourg dépose protêt

Les Dragons n'ont pas apprécié la nouvelle frasque de Chris McSorley. Au terme de cette rencontre haute en émotions, ils n'ont pas souhaité signer la feuille de match. La raison? Le retour aux vestiaires d'une petite dizaine de minutes n'a pas été du goût des visiteurs qui souhaitent ainsi alerter la ligue.

Le talent ne suffit pas

Fribourg Gottéron a certes été meilleur dans le jeu, mais ce sont tout de même les Genevois, plus besogneux, qui ont levé les bras les derniers. Après neuf minutes de jeu, les joueurs locaux ont ouvert la marque sur... un auto-goal de Gerber. Revenus aux score en fin de deuxième période par Plüss, les Dragons ont immédiatement concédé le 2-1 par Friedli. En toute fin de match (59'59''), Gamache, mais les Fribourgeois ont tout perdu lors des tirs aux buts mieux maîtrisés par les Genevois.

Ton opinion