Le sport amateur comme les pros: Scénario fou pour le derby lausannois
Actualisé

Le sport amateur comme les prosScénario fou pour le derby lausannois

Le Royal HC Lausanne l'a emporté face à la II du LHC au terme d'une belle empoignade (5-4). Il a fallu la prolongation pour départager les deux équipes.

par
Robin Carrel
Lausanne

Il n'y avait pas besoin d'aller dans les Grisons pour voir une belle victoire lausannoise, samedi soir. Si le LHC est allé s'imposer presque facilement à Davos (2-5), sa deuxième garniture est passée tout près d'un succès de prestige, face à l'équipe qui occupe la même glace que lui à Montchoisi: le Royal HC Lausanne. Mais voilà, un relâchement fatal en fin de rencontre a coûté deux points au LHC II.

L'affaire semblait pourtant dans le sac, lorsque, en tout début de l'ultime période, Frédéric Hotz s'est offert un doublé en l'espace de 25 secondes. Les joueurs du Royal HC Lausanne n'ont toutefois pas lâché l'affaire. A la 57e, Corentin Soster a enfilé le but de l'espoir. Dans la foulée, une obstruction d'Anthony Favre a relancé encore davantage les actions de ses adversaires et, en dix secondes, Hervé Meylan a trouvé la lucarne gauche d'Aurélien Rovero et emmené tout ce petit monde en prolongation.

«Comme depuis le début de la saison, on s'est un peu relâché et on a de nouveau laissé jouer derrière, a regretté le dernier rempart du LHC II. On a eu deux-trois rebonds malchanceux, quelques pénalités et ça nous a coûté le match.» Les Lausannois avaient pourtant su effacer de nombreuses pénalités, avant de craquer au pire moment. «On est bon dans ce domaine depuis le début de l'exercice. Mais c'est comme ça, ils étaient là en fin de match...»

En face, le sourire était au rendez-vous. Il faut dire qu'il y avait de quoi, après avoir gagné un derby sur un tel scénario et qui a permis aux hommes de François Sanga de prendre une longueur d'avance sur l'adversaire du soir au classement de la 3e Ligue. «On l'a déjà fait mercredi dernier, mais sans la prolongation, s'est félicité François-Xavier Rey. On y a cru, on a tenu à 5 contre 3 et ensuite le momentum a changé.»

«C'était génial, très serré, a jubilé le No 86 des bleus. On n'a pas compris ce qu'il s'est passé au début du troisième tiers-temps, parce qu'en plus, on avait notre premier bloc sur la glace. On a été un peu frustrés par l'arbitrage, mais c'était des deux côtés. A la fin, je fais une faute et il donne deux minutes à l'autre... Voilà, c'est le jeu.» Ils ont joué et ils ont fini par gagner.

Télégramme

Lausanne 4 Clubs - Royal HC Lausanne 4-5 ap (0-0 2-2 2-2 0-1).

Patinoire de Montchoisi, 12 spectateurs au début du match, une bonne vingtaine vers la fin (sans compter les gens au restaurant). Arbitres: MM. Molliet et Portmann.

Buts: 23e Collaud (Vouilloz) 1-0. 27e Breguet (Svensson, Sanga) 1-1. 33e De Siebenthal (Steiger, Roulet) 2-1. 40e (39'38) Rey 2-2. 41e (40'08) Hotz (Collaud, De la Praz) 3-2. 41e (40'33) Hotz (Collaud, Vouilloz) 4-2. 57e (56'13) Soster 4-3. 57e (56'58) Meylan (Rey, Schaller, à 5 contre 4) 4-4. 63e Breguet (63e) 4-5.

Lausanne 4 Clubs: Rovero; Sanga, De la Praz, Collaud, Hotz, Favre, Vouilloz, Steiger, De Siebenthal, Loth, Wahli, Roulet, Bellon.

Royal HC Lausanne: Vouilloz; Barbey, Rey, Lagrive, Souto, Meylan, Thuillard, Bornand, Breguet, Soster, Schaller, Franscella, Svensson, Sanga, Sciboz, Stauffer.

Notes: 4 x 2' contre le Lausanne 4 Clubs. 7 x 2' + 1 x 10' (Stauffer) contre le Royal HC Lausanne.

20 minutes à la rencontre de ses lecteurs sportifs

Deux, trois ou quatre fois par mois (ou moins), 20minutes.ch ira à la rencontre de ses lecteurs sportifs. Le but? Couvrir un match d'une division ou d'un sport peu médiatisés et le traiter comme s'il s'agissait d'une rencontre de Super League de football ou de Ligue nationale A de hockey. Vous avez envie de nous voir dans vos tribunes un de ces jours? N'hésitez pas à nous écrire sur notre page Facebook!

Ton opinion