Actualisé 02.12.2011 à 18:40

CEVA

Scène de ménage entre la Ville et le canton

La Ville de Genève a reproché vendredi aux CFF et au canton de Genève de ne pas tenir leurs engagements concernant le CEVA, notamment en matière d'installations de sécurité. Dans un communiqué, l'Etat a rejeté avec vigueur ces accusations.

Le projet du CEVA (ligne ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives- Annemasse) a été approuvé par l'Office fédéral des transports (OFT), qui a confirmé la conformité du projet à toutes les exigences de sécurité, a souligné la direction du projet CEVA, regroupant des représentants du canton et des CFF.

La réponse de l'Etat de Genève est tout aussi ferme concernant le manque de coordination déploré par la municipalité autour du projet. «Plus d'une centaine de séances se sont déroulées pour échanger sur les domaines de la sécurité, de l'environnement et de la coordination», a rappelé le canton.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!