Electronique: Schaffner subit des coûts exceptionnels

Actualisé

ElectroniqueSchaffner subit des coûts exceptionnels

Le fabricant soleurois a vu son bénéfice net baisser de moitié à 6,3 millions de francs lors de son exercice décalé 2014/2015, clos fin septembre.

Alexander Hagemann, le directeur général de Schaffner Group, a vu la rentabilité de son groupe plonger lors de l'exercice écoulé.

Alexander Hagemann, le directeur général de Schaffner Group, a vu la rentabilité de son groupe plonger lors de l'exercice écoulé.

Schaffner a subi des coûts exceptionnels uniques de 2 millions en lien avec la mise en place de sa nouvelle stratégie, a-t-il indiqué mardi dans un communiqué. Après la fusion de deux usines de production américaines au 1er semestre 2015/2016, des économies annuelles de plus de 1 million sont attendues.

Le résultat d'exploitation EBIT a nettement reculé lors de l'exercice 2014/2015, passant en un an de 15 à 8,8 millions. Le dividende est cependant stable à 6,50 francs.

Le chiffre d'affaires net, déjà publié en octobre, a diminué de 6% à 202 millions. En monnaies locales, la baisse est de 2,8%.

Marché difficile

Mis à part un contexte économique difficile, le recul des ventes est à mettre principalement au compte d'une chute de la demande chinoise dans le domaine de l'industrie de l'énergie solaire, de la suspension d'une commande importante d'un client européen destinée au marché ferroviaire russe, explique la société. Des effets monétaires sont également en cause.

Les entrées de commandes ont baissé au cours de l'exercice à 196,2 millions, contre 215,9 millions.

Schaffner a confirmé sa perspective à moyen terme. Etant donné que le contexte de marché reste difficile et très peu prévisible, la stratégie 2010 de la société devra être mise en oeuvre «avec la plus grande intensité». Le chiffre d'affaires attendu en 2019/20 reste de 400 millions et la croissance annuelle à 5%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion