Actualisé 23.10.2012 à 07:56

Ascenseurs

Schindler réalise un bénéfice stable

Le fabriquant d'ascenseurs et d'escaliers roulants Schindler a réalisé sur les neufs premiers mois de l'année un bénéfice 522 millions de francs, au même niveau de celui de l'an passé (521 millions).

Schindler a amélioré sa rentabilité après neuf mois, malgré un bénéfice net en stagnation. Affichant des commandes et des ventes en hausse, le fabricant lucernois d'ascenseurs et escaliers roulants a accru son résultat opérationnel (EBIT) de 9% en un an à 723 millions de francs.

Le bénéfice net s'est inscrit à 522 millions de francs, soit quasiment au même niveau que les 521 millions engrangés à fin septembre 2011, a indiqué mardi la multinationale établie à Ebikon. Toutefois, le résultat de l'an passé comprenait un gain unique de 35 millions lié à l'externalisation du distributeur de matériel informatique ALSO, lequel a fusionné avec son concurrent allemand Actebis.

Hors exceptionnel, le bénéfice net a progressé de 7,4%, a précisé Schindler. La performance reflète la mise en oeuvre des mesures visant à améliorer la rentabilité et la compétitivité ainsi que l'expansion des activités sur les marchés en croissance d'Asie et d'Amérique du Sud. Le groupe note, cependant, que la pression sur les coûts et les prix a rogné une partie de ces gains.

Indiquant évoluer dans un «environnement conjoncturel continuellement exigeant», Schindler a vu ses entrées de commandes augmenter de 8,2% à 6,7 milliards de francs. Exprimée en devises locales, la hausse s'est fixée à 7,8%. Les ordres se sont étoffés dans l'ensemble des régions, tant sur neuf mois qu'au troisième trimestre, mais avec de sensibles différences selon les marchés.

Expansion en Asie

A l'image des mois précédents, la région Asie/Pacifique a le plus fortement contribué à la croissance, devant les Amériques. L'Europe a, elle, affiché une légère progression. L'expansion a reposé en majeure partie sur les nouvelles installations en Asie et en Amérique latine, alors que les affaires de modernisation ont fléchi sur le Vieux Continent.

A fin septembre, le carnet de commandes atteignait 7,37 milliards de francs, un montant supérieur de 14,4% à celui présenté il y a un an. Le chiffre d'affaires s'est quant à lui étoffé de 6,5% par rapport aux neuf premiers mois de 2011 à 6,07 milliards.

Avec le lancement prochain de ses nouvelles lignes d'ascenseurs pour les immeubles commerciaux ainsi que pour le secteur des logements à loyers modérés en Chine, Schindler est désormais en mesure de couvrir tous les segments du marché. Le numéro deux mondial de la branche, derrière l'américain Otis, signale avoir reçu un premier accueil favorable pour ces produits.

Pour l'ensemble de l'exercice, Schindler, qui emploie au total près de 44'400 salariés, se veut optimiste à la faveur d'un carnet de commandes bien rempli et des progrès intervenus dans ses efforts de rationalisation. Malgré une évolution défavorable en matière de prix et de coûts, le groupe table sur un bénéfice net de quelque 700 millions de francs, contre 611 millions en 2011. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!