Schmid défend une école unique
Actualisé

Schmid défend une école unique

Un centre de formation unique pour policiers romands.

Ouverte en 2005, l'Académie de police du Chablais rêve de le devenir. En visite sur place hier, Samuel Schmid a marqué son soutien au projet. Le conseiller fédéral a salué la collaboration entre les Vaudois, les Valaisans et l'armée. Il a encouragé d'autres cantons à suivre l'exemple. «Dommage que Genève ne fasse pas partie de cette collaboration», a-t-il glissé.

Ce n'est pas pour demain, selon Eric Grandjean, officier de communication de la police cantonale genevoise. «Cela nous coûte moins cher de former nos 120 policiers plutôt que de les déplacer pendant un an (...). Former des gens au sommet d'une montagne pour ensuite travailler dans un environnement urbain, ce n'est pas la meilleure chose.»

(ros)

Ton opinion