Actualisé 16.03.2014 à 11:31

Russie / Ukraine

Schröder plaide pour une médiation de l'OSCE

L'ex-chancelier allemand et homme de confiance de Vladimir Poutine, Gerhard Schröder, ne veut pas jouer les médiateurs entre la Russie et l'Ukraine.

Une médiation ne peut avoir du succès que dans le cadre d'une organisation internationale telle que l'OSCE, a déclaré dimanche Gerhard Schröder dans une interview.

Une médiation ne peut avoir du succès que dans le cadre d'une organisation internationale telle que l'OSCE, a déclaré dimanche Gerhard Schröder dans une interview.

Gerhard Schröder, ex-chancelier allemand et homme de confiance de Vladimir Poutine, ne veut pas jouer les médiateurs entre la Russie et l'Ukraine. Il estime plus «réaliste» que l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), que préside actuellement la Suisse, se charge de cette mission. Une médiation ne peut avoir du succès que dans le cadre d'une organisation internationale telle que l'OSCE, a déclaré dimanche Gerhard Schröder dans une interview à l'hebdomadaire «SonntagsBlick». «La Russie et l'Ukraine doivent s'asseoir autour de la même table sous l'égide de l'OSCE», a-t-il indiqué.

Refroidissement provisoire

L'ancien numéro un allemand estime également que le refroidissement des relations politiques entre la Russie et l'Europe ne devrait pas durer. «La Russie a besoin de l'Europe pour moderniser sa société et son économie. Et l'Europe a besoin de la Russie pour ses matières premières». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!