Scorcese «le mafieux» revient en force
Actualisé

Scorcese «le mafieux» revient en force

Le nouveau film de Martin Scorsese, «Les Infiltrés», s'est hissé au sommet du box-office nord-américain lors de son premier week-end en salles.

Avec des recettes s'élevant à 27 millions de dollars (34 millions de francs), Scorsese fait la peau à un nouvel épisode du film-culte «Massacre à la tronçonneuse», «The Texas Chainsaw Massacre: The Beginning.»

L'exploit est de taille pour Scorsese, dont le précédent record du genre remonte à 1991: avec «Cape Fear», il avait alors engrangé un petit 10,3 millions de dollars. Les films de Scorsese sortent habituellement de manière plus confidentielle, mais la Warner, surfant sur un casting de choc, a cette fois décidé d'un lancement massif dans plus de 3.000 salles pour ces «Infiltrés» dans la police et la mafia de Boston, avec rien moins que Leonardo DiCaprio, Matt Damon et Jack Nicholson.

Derrière, le film d'horreur «Texas Chainsaw Massacre: The Beginning», «prequel» qui se penche sur les débuts du tueur fou Leatherface et de sa famille cannibale, a rapporté 19,15 millions de dollars à New Line Cinema, bon retour sur investissement, le budget de la production s'étant élevé à 16 millions de dollars...

«Les rebelles de la forêt», film d'animation de Sony Pictures, en tête du box-office la semaine dernière, se retrouve en troisième position, avec 16 millions de dollars de recettes.

L'autre nouveauté de la semaine, la comédie «Employee of the Month», avec Jessica Simpson, se classe quatrième.

Deux autres films ont réalisé de bons scores en sorties limitées, «Les enfants de coeur», de Todd Field, qui explore avec Kate Winslet, Jennifer Connelly et Patrick Wilson les noirs secrets gisant sous la l'apparence lisse et ennuyeuse d'un quartier paisible. Dans un tout autre genre, «Shortbus»: des acteurs inconnus se retrouvent dans un club underground de New York, pour y parler de leurs pérégrinations, de sentiments et surtout de sexe, beaucoup de sexe...

(ap)

Ton opinion