Actualisé 29.01.2020 à 17:17

Buchs (SG)Se débarrasser du carton, c'est désormais payant

L'application d'une décision de la commune saint-galloise suscite l'indignation. Les autorités évoquent un «marché difficile» pour justifier leur choix.

de
juu/mst

«Malheureusement, en raison d'un marché difficile, nous ne pouvons plus accepter de reprendre le carton gratuitement.» Ce texte est affiché depuis peu dans un point de collecte à Buchs (SG). Les habitants de cette commune saint-galloise d'un peu plus de 10'000 âmes doivent dorénavant s'acquitter de 10 centimes par kilogramme de carton dans une petite caisse attachée à la benne.

Même si le montant est dérisoire, ce changement fait vivement réagir du côté des utilisateurs de la déchetterie. Dans un groupe Facebook local, ils expriment leur colère: «Est-ce une blague?!», se demande un habitant. Le fait que «les petits soient désormais invités à payer la folie de l'emballage des grands» dérange un autre internaute. «Ce n'est pas seulement du carton, c'est trop d'emballage en général. Dans six mois, nous paierons certainement pour le verre, le papier, etc», poursuit un troisième.

Marché saturé

Mais ce qui sidère le plus les résidents, c'est que la collecte de carton à domicile reste gratuite. «Il est un peu étrange que le service de prise en charge soit gratuit et que vous deviez payer pour l'apporter vous-même», dénonce Stefan Walser, un lecteur. Il estime que cette singularité est amenée à évoluer prochainement.

Il n'y a pas qu'à Buchs où il faut payer pour l'élimination du carton. D'autres communes de la vallée du Rhin ont également introduit ces derniers temps une taxe symbolique sur le conteneur d'élimination. Les déchetteries seraient contraintes de s'adapter en raison d'un «marché saturé». Robert Moser, propriétaire d'une entreprise de recyclage à Altstätten (SG), a expliqué au «Rheintaler» les raisons de cette démarche: «Aujourd'hui, vous ne gagnez plus rien avec le carton.»

Prix désormais négatif

Le recyclage représente 1% du commerce mondial, et c'est à cette échelle que se définissent les prix. Depuis que la Chine a décidé, en 2018, de ne plus importer de déchets européens, le cours du carton s'est effondré, expliquait la RTS en novembre. En un an, le prix de la tonne a chuté de 14 fr. à -11 fr., passant en négatif en août. Le papier reste rentable s'il est trié. Les fluctuations précédentes étaient dues à des crises économiques, mais ce sont désormais les mesures protectionnistes qui pèsent.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!