Actualisé 24.02.2016 à 08:05

Joyce Jonathan«Se découvrir à travers l'autre est incroyable»

La chanteuse était en Suisse romande lundi 22 février 2016, pour parler de son 3e album, «Une place pour moi».

von
Julien Delafontaine

Joyce Jonathan, 26 ans, a été disque d'or et de platine avec ses deux précédentes galettes. Pour autant, elle n'a pas ressenti de pression particulière pour sa nouvelle réalisation.

Trois albums en six ans. Vous êtes une artiste prolifique.

Je compose tout le temps depuis toute petite. Une journée me suffit pour avoir les paroles et la mélodie d'un single. Je ne connais donc pas le stress de devoir publier un disque. Je le sors quand j'ai envie. Il me suffit d'écouter tous les morceaux que j'ai déjà faits et de choisir ceux qui me parlent le plus.

Et souvent ce sont des titres qui parlent d'amour.

C'est mon moteur depuis toujours. Si j'avais plaisir à aller à l'école, c'est parce qu'il y avait un garçon que j'aimais bien. Je suis vraiment fascinée par les rencontres amoureuses. C'est tellement incroyable de se découvrir soi-même à travers l'autre.

Si vous trouvez le prince charmant, vous allez perdre votre source d'inspiration?

Non, cela ne changera pas. Je chanterai les histoires de mes proches. Je me sens tellement investie lorsqu'ils me les racontent que j'ai envie de prendre leurs douleurs et de les mettre en chanson. Cela doit être dû au fait que j'ai fait des études en psychologie.

Pourquoi avoir intitulé votre disque «Une place pour moi»?

C'est le nom d'un des titres du disque qui me touchent le plus. Il est autobiographique. C'est l'histoire de quelqu'un qui m'a fait souffrir malgré lui. Sa personnalité forte, son ego important m'ont écrasée. Je n'avais pas de place pour exister dans notre relation. Cela m'a fait perdre toute confiance en moi.

Mettre cette histoire en musique est un exutoire?

Complètement. Lorsque j'arrive à terminer mes chansons, c'est que j'ai réussi à faire le deuil sur la chose qui me troublait.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!