Actualisé 07.02.2019 à 15:12

Clarens (VD)

Se faire fouetter par un balai plutôt que décapiter

Une installation au bord des voies CFF a intrigué une lectrice. Le dispositif n'est pas nouveau et a un but sécuritaire.

de
ywe

«Est-ce un nouveau système de nettoyage des trains?» Une lectrice s'est amusée à constater la présence de plusieurs balais, dressés à l'horizontale sur un mât au bord des voies CFF entre la gare de Burier et le tunnel qui débouche sur Clarens. Au passage des convois, les balais semblent alors délicatement lécher les wagons.

Sécurité sur les chantiers

Mais le dispositif n'a aucun lien avec la propreté des trains, d'autant que les CFF ont récemment inauguré, à Brigue (VS), leur nouveau centre de nettoyage ultra-technologique. Il n'a rien de nouveau non plus. Comme «20 minutes» l'expliquait en 2015, il s'agit en fait d'une installation qui vise à assurer la sécurité des passagers et des employés de chantier sur les zones en travaux.

Ces balais ont un rôle d'avertissement. Certains wagons circulant sur cette ligne disposent encore de fenêtres qui s'ouvrent. Et même si les températures hivernales créent des conditions peu propices à l'activité de sortir la tête par la fenêtre pour humer l'air ou prendre des photos sans le reflet des vitres, certaines personnes aventureuses pourraient se laisser tenter.

Ne pas se faire souffler la face

S'ils se penchent trop loin, ils se feront alors souffler la face lors de leur rencontre avec les balais dressés à l'horizontale. Le message vise à leur remettre les idées en place: rentrez la tête illico, car les prochains obstacles, comme des engins ou objets de chantier, pourraient entraîner des conséquences certainement plus graves.

«Plutôt un passager griffé par un balai qu'une personne mortellement blessée à la tête!», avait résumé un porte-parole des CFF, interrogé sur pareille installation en 2015 à Saint-Maurice (VS). Et si les cas de passagers blessés paraissent peu probables, l'installation vise également bien sûr aussi à sécuriser les nombreux employés des chantiers qui travaillent dans le secteur.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!