Actualisé 04.07.2011 à 10:48

Cinema open airSe faire une bonne toile à ciel ouvert

Durant la période estivale, le 7e art en profite pour s'évader des salles obscures. Un concept qui a souvent la vie dure.

de
Catherine Muller
Un décor de rêve, un film captivant: deux des ingrédients de base pour une séance en plein air réussie.

Un décor de rêve, un film captivant: deux des ingrédients de base pour une séance en plein air réussie.

Une météo parfois capricieuse, de lourds investissements en termes d'infrastructures ou encore des difficultés à dénicher de gros sponsors. La vie des organisateurs de cinémas open air ne ressemble en rien à un long fleuve tranquille.

«Il ne faut pas se leurrer, c'est un exercice souvent déficitaire. C'est d'abord un bien en termes d'image pour une ville, constate Jonathan Waser, programmateur de Cinérive, co-organisateur de l'open air de Vevey. Le rendez-vous de la Riviera a toutefois vu son horizon s'éclaircir il y a quelque temps (voir ci-contre).Yverdon ne peut pas en dire autant. L'édition 2011 n'aura tout simplement pas lieu, en l'absence d'un projet viable et des garanties nécessaires. «Mais nous ferons tout pour qu'on retrouve un open air en 2012. En quelque sorte, on saute une année pour mieux rebondir, philosophe la municipale de la Culture, Nathalie Saugy. Nous souhaitons également qu'un soin particulier soit apporté à l'accueil des visiteurs.

Et miser sur l'originalité? L'Open Air de la Broye, à Moudon (VD), et sa formule «drive-in» n'accueille plus de cinéphiles en voiture depuis deux ans. En revanche, le concept de la gratuité semble payer, au bout du lac, pour Ciné Transat (voir ci-contre).

Pas de films dans sponsors

Lâché en 2009 par son soutien principal, un géant de la téléphonie mobile, Pathé Lausanne a renoncé aux projections en plein air en 2010. «Et il n'y a aucun projet pour les années futures», lâche son directeur, Brian Jones. Les Lausannois se consoleront

avec les projections open air gratuites dans le parc Mon-Repos, tous les samedis de juillet à septembre.

Avant-premières ou films cultes

cam

Avenir serein sur la place Scanavin

A Vevey, l’open air est organisé depuis trois éditions par Cinérive,

conjointement avec la société Open Air Kino Luna (n.d.l.r.: créatrice d’une vingtaine de rendez-vous à travers la Suisse, dont ceux de Fribourg, de Martigny ou d’Estavayer). «C’était une réelle chance qu’ils nous contactent», confesse le programmateur de Cinérive, Jonathan Waser. Ils ont amené deux gros sponsors, à qui ils peuvent offrir une couverture au niveau national.» Autre réjouissance: «Nous avons pu rester totalement libres au niveau de la programmation.»

Moudon à la recherche d’un nouveau souffle

Pour la deuxième année consécutive, l’Open Air de la Broye n’aura pas lieu, faute de combattants au sein du comité d’organisation. En 2009 déjà, la manifestation moudonnoise avait été privée de son ambiance à l’américaine (drive-in) et réduite aux week-ends. Les autorités locales cherchent une solution pour 2012, afin de ne pas voir le concept disparaître.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!