Valais - Quatre nouveaux centres pour piquer toute la population
Publié

ValaisQuatre nouveaux centres pour piquer toute la population

Chaque Valaisan dès 16 ans peut désormais s’inscrire sur une liste d’attente afin de se faire vacciner contre le Covid-19. Quatre centres supplémentaires voient le jour pour accélérer le processus.

par
Fabrice Zwahlen
Avec la vaccination ouverte à la population dès 16 ans, quelque 20’000 personnes vont pouvoir se faire  vacciner chaque semaine en Valais.

Avec la vaccination ouverte à la population dès 16 ans, quelque 20’000 personnes vont pouvoir se faire vacciner chaque semaine en Valais.

20 minutes

Quelque 49000 Valaisans ont été doublement vaccinés contre le Covid-19 (14% de la population) et quelque 37000 ont déjà reçu une première dose. Ces chiffres devraient rapidement augmenter. Le Canton du Valais a en effet annoncé, vendredi matin à Sion, louverture de la vaccination à toute la population dès 16 ans.

Afin daccélérer le processus, de nouveaux centres de vaccination vont s’ouvrir à Gampel (uniquement le samedi) et, dès lundi, à Haute-Nendaz, Saxon et à Vouvry. «Jusquà présent, la stratégie du Canton était de prioriser les personnes les plus vulnérables. Désormais, nous permettons au reste de la population de se faire vacciner», résume le Conseil d’État chargé de la santé, Mathias Reynard, lui-même sur liste dattente pour recevoir sa première dose.

20’000 piqûres par semaine

Depuis janvier, le Valais a beaucoup misé sur les médecins de famille. Une centaine de professionnels continuera de vacciner. Côté pharmacies, en plus de la quinzaine d’établissements qui administrent du Pfizer, soixante autres utiliseront du Moderna, dès fin mai. Enfin, des équipes mobiles ont été mises sur pied pour les besoins des institutions sociales. L’ensemble de cette stratégie va permettre de rapidement vacciner 20000 personnes par semaine, soit 33% de plus qu’actuellement. De plus, la société Lonza, à Viège, va gérer elle-même la vaccination de ses collaborateurs et de leurs proches. On parle de 6000 à 8000 personnes.

Le Valais doit recevoir 75000 doses ce mois-ci et 95000 en juin. De quoi atteindre une population vaccinée à 67% d’ici à la fin de lété. Pour lheure, aucune dose reçue na été jetée. «Les 16-18 ans nauront pas besoin du consentement dun de leurs parents et seront vaccinés grâce au vaccin Pfizer, le Moderna nétait pas encore homologué pour cette tranche dâge par SwissMedic», a précisé le chef du Service de la santé publique, Victor Fournier.

Quelque 65 personnes par jour continuent de s’infecter dans un canton qui enregistre un décès tous les 2-3 jours mais plus depuis plusieurs semaines en EMS. Quant au variant indien, il a également été détecté dans le canton.

Tous à 16 ans, sauf Vaud

Genève a également annoncé vendredi matin qu’il ouvrait la vaccination dès 16 ans à partir de la semaine prochaine. Les inscriptions seront ouvertes dès ce week-end. Le Jura, Neuchâtel et Fribourg avaient déjà franchi le pas.

Le canton de Vaud, qui avait été le premier à vacciner dès 18 ans, devient donc le seul en Suisse romande à ne pas vacciner les plus jeunes. «Avant d’ouvrir à la classe d’âge suivante, le Canton a toujours laissé un peu de temps à la précédente pour qu’elle puisse s’inscrire. Il a été le premier à proposer la vaccination aux 18+ ; cela fait maintenant plus de deux semaines que les 18-49 ans peuvent prendre rendez-vous, rappelle le Département de la santé et de l'action sociale», sollicité par nos soins. Le groupe suivant, soit les 16-17 ans, pourra accéder à la vaccination «très prochainement». Mais aucune date n’est articulée.

Ton opinion

174 commentaires