Lucerne: Se lécher les doigts pour prendre un sac révulse

Publié

LucerneSe lécher les doigts pour prendre un sac révulse

Des vendeurs utilisant leur salive devant les clients pour se faciliter la tâche: la pratique dégoûte. Des magasins ont pris des mesures.

par
jab/gwa/jbm
Détacher un sac plastique nest pas toujours chose aisée.

Détacher un sac plastique nest pas toujours chose aisée.

dr

«Je suis toujours effaré quand je fais mes courses et que je vois un employé qui s'humecte le bout des doigts pour prendre un sac plastique ou papier, commente un lecteur. Après, il utilise les mêmes doigts pour toucher les tickets de caisse ou l'argent!» Son souhait: voir cette pratique disparaître! Des alternatives existent pourtant, se désole-t-il. Ainsi, au shop d'une station-service Coop de Lucerne, le personnel dispose d'une petite éponge humide spécialement prévue à cet effet.

Pas vraiment dangereux

Reto Nüesch, chef du service de médecine interne à l'hôpital cantonal de Schwytz, se veut toutefois rassurant. «Ce n'est pas vraiment dangereux, indique-t-il. Un rhume pourrait être transmis de cette manière. Mais on ne tombe pas toujours malade, car l'homme dispose d'un système immunitaire efficace. Pour éviter toute contamination, se laver les mains et les désinfecter minimise le risque d'infection.»

Pratique interdite chez Coop et Migros

Ce problème est pris au sérieux par les grands distributeurs. «Chez Coop, cette pratique de se mouiller les doigts pour se saisir d'un sachet est prohibée», indique la porte-parole Andrea Bergmann. Des règles strictes d'hygiène des mains ont été édictées. Même son de cloche auprès de Migros. «Nos collaboratrices et collaborateurs sont soumis à des protocoles clairs en matière d'hygiène des mains. Cela implique de se les laver régulièrement avant le début du service et durant le travail», assure Lisa Savenberg, de Migros Lucerne.

Ton opinion