Actualisé 06.09.2019 à 06:33

Energy Challenge

Se rendre au travail sans détruire la planète

Se déplacer à vélo, faire du home office, rétrograder: la troisième partie de la série sur la protection de l'environnement et du climat vous donne des conseils concernant la mobilité.

de
sts
1 / 12
Vélo: environ un tiers de tous les trajets en voiture et deux tiers des trajets en transports publics sont désormais inférieurs à 3 kilomètres. Ces parcours, s'ils étaient réalisés à vélo, pourraient être souvent plus rapides, sans stress ni pollution. Un vélo ne fait pas de bruit, n'émet pas de CO2 et met peu le sol à contribution.

Vélo: environ un tiers de tous les trajets en voiture et deux tiers des trajets en transports publics sont désormais inférieurs à 3 kilomètres. Ces parcours, s'ils étaient réalisés à vélo, pourraient être souvent plus rapides, sans stress ni pollution. Un vélo ne fait pas de bruit, n'émet pas de CO2 et met peu le sol à contribution.

Keystone/Ennio Leanza
Home office: en Suisse, selon les calculs de la fondation pour la protection climatique My Climate, si 450'000 collaborateurs supplémentaires travaillaient une fois par semaine en home office au lieu de se rendre au bureau, ce sont 1400 tonnes de CO2 au total qui pourraient être économisées chaque semaine.

Home office: en Suisse, selon les calculs de la fondation pour la protection climatique My Climate, si 450'000 collaborateurs supplémentaires travaillaient une fois par semaine en home office au lieu de se rendre au bureau, ce sont 1400 tonnes de CO2 au total qui pourraient être économisées chaque semaine.

Pexels
Conférences téléphoniques: au lieu de tenir des réunions dans d'autres villes, les collaborateurs des entreprises devraient tenir des conférences téléphoniques aussi souvent que possible.

Conférences téléphoniques: au lieu de tenir des réunions dans d'autres villes, les collaborateurs des entreprises devraient tenir des conférences téléphoniques aussi souvent que possible.

Pexels

Les transports représentent un bon tiers de l'énergie totale consommée en Suisse. Selon l'Office fédéral de la statistique, les 94% de l'énergie nécessaire au transport sont couverts par les produits pétroliers. Les véhicules équipés de moteurs à combustion émettent du dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre. En 2017, les émissions de CO2 dues aux transports en Suisse se sont élevées à 14,8 millions de tonnes. Cela correspond à 39% de toutes les émissions de dioxyde de carbone du pays.

Selon l'Office fédéral de la statistique, le nombre de véhicules routiers à moteur a augmenté d'un tiers entre 2000 et 2018 pour atteindre 6,1 millions d'unités. Environ les trois quarts d'entre eux sont des voitures de tourisme. La Suisse compte en moyenne 543 voitures privées pour 1000 habitants. Des différences régionales significatives peuvent être observées: le taux de motorisation est nettement inférieur à la moyenne suisse en particulier dans les agglomérations urbaines, qui ont des réseaux de transports publics denses. On suppose également que les deux tiers de l'ensemble des ménages possèdent au moins un vélo. En ce qui concerne les transports publics routiers, 6700 véhicules étaient immatriculés en 2015, dont 80% étaient des autobus. Leur nombre a augmenté de 26% entre 2000 et 2015. Au cours de la même période, le nombre de tramways a augmenté de 5%.

Dans le diaporama ci-dessus, vous trouverez des conseils pour réduire l'impact de la mobilité sur l'environnement.

Energy Challenge 2019

L'Energy Challenge est une campagne nationale menée par des entreprises suisses avec le soutien de SuisseEnergie. Son objectif est de mieux faire connaître la thématique de l'énergie à la population suisse et de l'inciter à économiser l'énergie de manière ludique. En tant que partenaire média, 20 minutes se penche sur la thématique de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables avec des reportages, des interviews et des conseils pratiques sur la mobilité, l'alimentation, les appareils électroniques, les voyages et la rénovation énergétique. Retrouvez toutes les informations sur l'Energy Challenge 2019 ainsi que des concours avec des prix d'une valeur totale de 200'000 francs sur l'application officielle disponible sur Android et iOS.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!