Sélection suisse: Sean Simpson a-t-il fait le bon choix?
Actualisé

Sélection suisseSean Simpson a-t-il fait le bon choix?

Lundi, le coach national a dévoilé la liste des 25 joueurs qui disputeront les JO de Sotchi. Il a fait des déçus. Ces derniers ont largement réagi dans la presse.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Le coach national s'est appuyé principalement sur les héros de Stockholm.

Le coach national s'est appuyé principalement sur les héros de Stockholm.

Sean Simpson n'a pas eu la tâche facile. Après la médaille d'argent décrochée aux Mondiaux de 2013, le technicien a décidé de faire confiance à de nombreux héros de Stockholm, mais de se priver de sept de ceux-ci. Martin Gerber, qui n'est pas encore remis d'une blessure n'entrait pas en ligne de compte. Pour les six autres (le Valaisan Thibaut Monnet, Patrick Von Gunten, Robin Grossmann, Dario Bürgler, Eric-Ray Blum et Julian Walker), la pilule est dure à avaler. Les deux Romands Goran Bezina (Genève-Servette) et Julien Sprunger (Fribourg Gottéron) ne font pas non-plus partie de cette liste.

Malgré l'annonce de la sélection, rien n'est définitif. «Cela fait quatre ans que je suis en poste, et ce n'est jamais arrivé que la première sélection soit celle qui fait le voyage au final », a-t-il rappelé dans de nombreux quotidiens, mardi. Du coup, certains peuvent encore espérer.

Les réactions des non-sélectionnés:

Goran Bezina (défenseur, Genève-Servette): « Le coach avait un choix difficile à faire et ne pouvait pas contenter tout le monde. J'ai fait tout ce qui était de mon pouvoir pour aller aux Jeux. Maintenant, cela fait partie du sport. Je n'ai aucun regret, pas question pour moi de me morfondre, il y a des choses bien plus graves dans la vie. Et ne comptez pas sur moi pour espérer la blessure des autres.» Tribune de Genève

Julien Sprunger (attaquant, Fribourg-Gottéron) : «J'ai conscience de ne pas vivre ma meilleure saison. En outre, depuis que San Simpson est en place, j'ai renoncé deux fois aux derniers camps de préparation pour les Mondiaux. Les joueurs qui ont gagné l'argent en mai dernier à Stockholm avaient un avantage. Il y a aussi plus de Suisses en NHL pouvant prétendre à une sélection.» La Liberté

Martin Gerber (gardien, Kloten Flyers, blessé) : «Bien sûr que ça me touche, mais je ne suis pas fâché. Ne pas être à Arosa m'avait déjà donné une tendance. Je pensais que ça n'allait pas suffire. Je ne voulais pas non plus aller à Sotchi sans être à 100%, sans être capable d'aider l'équipe.» Blick

Eric-Ray Blum (défenseur, Kloten): «Il faut être réaliste. Il était clair que si tous les défenseurs sélectionnables étaient en forme, ça allait être serré pour moi. Mais on espère toujours et on est forcément déçu.» Blick

Un parfum de NHL

La sélection comptera neuf individualités qui évoluent outre-Atlantique. Les deux gardiens Reto Berra (Calgary) et Jonas Hiller (Anaheim) joueront le rôle de dernier rempart. Raphael Diaz (Montréal), Roman Josi (Nashville), Mark Streit (Philadelphie) et Yannick Weber (Vancouver) assureront l'arrière-garde. A noter que Weber peut tout aussi bien évoluer en attaque. Devant, Damien Brunner (New Jersey) et Nino Niederreiter (Minnesota) seront les deux attaquants estampillés NHL. Le BErnois Simon Moser, qui évolue à Milwaukee en AHL, sera aussi de la partie.

Ton opinion