Séance de l'horreur pour les spectateurs d'un film tout public
Actualisé

Séance de l'horreur pour les spectateurs d'un film tout public

Ils étaient venus voir un film familial, ils ont eu droit à l'accouchement d'une femme enchaînée donnant naissance à un mutant.

Des parents venus avec leurs enfants en bas âge sont sortis jeudi un peu secoués d'un cinéma de l'Etat de New York après avoir assisté à la scène d'ouverture d'un film d'horreur projeté par erreur.

La méprise a eu lieu jeudi à l'Island 16, un cinéma multiplexe de Holtsville dans l'Etat de New York. Des spectateurs pensaient voir «Mimzy, le messager du futur», un conte sur un petit garçon et sa soeur qui développent de super-pouvoirs après avoir découvert une mystérieuse boîte de jouets et vont être appelés à sauver l'humanité.

Mais c'est «La Colline a des Yeux 2», la suite du remake d'un classique de l'horreur de Wes Craven, avec des gardes nationaux aux prises avec un clan de mutants cannibales, qui a été projeté par erreur. Un film interdit aux moins de 17 ans non accompagnés par un adulte.

Avant d'avoir eu le temps de comprendre ce qui se passait, les spectateurs avaient assisté à l'accouchement du mutant. «Il y avait des enfants qui pleuraient, des parents qui tentaient de cacher les yeux de leurs gosses, ils ont été pris par surprise», racontait Anthony Rasco, qui se trouvait dans la salle. «Dès qu'on a pu réagir et calmer les enfants, on les a sortis de la salle». Un autre spectateur raconte que son fils de trois ans est inquiet depuis la mésaventure. «Ma femme est enceinte de huit mois et il nous demande: c'est ça qu'elle va avoir?»

Les gérants du cinéma ont rapidement arrêté la projection et distribué des places gratuites aux victimes. «Mimzy» a finalement été projetée une demi-heure plus tard, selon les clients.

La compagnie National Amusements qui gère le multiplexe et environ 1.500 salles aux Etats-Unis a présenté des excuses officielles vendredi dans un communiqué. (ap)

Ton opinion