Actualisé

AthlétismeSebastian Coe réélu à la tête de l'IAAF

L'Anglais a obtenu à l'unanimité un nouveau mandat pour diriger la Fédération internationale d'athlétisme.

L'Anglais était seul candidat à sa propre succession.

L'Anglais était seul candidat à sa propre succession.

AFP/Giuseppe Cacace

Sebastian Coe, seul candidat, a été réélu sans surprise à la tête de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) mercredi lors du Congrès de l'IAAF à Doha (Qatar).

Coe, ex-légende de l'athlétisme britannique devenu homme politique, est président de l'IAAF depuis 2015 et a été réélu pour quatre ans, à deux jours de l'ouverture des Mondiaux de Doha.

Le Congrès a élu le Britannique de 62 ans à l'unanimité (203 voix sur 203).

«Nous avons vécu quatre années de changement, maintenant il est temps de construire», a déclaré Sebastian Coe, arrivé aux commandes en 2015 d'un sport en plein marasme, gangréné par le supposé pacte de corruption qui liait la Russie et le clan Diack, l'ex-président Lamine (1999-2015) et son fils Papa Massata.

Lors de son premier mandat, Coe a notamment permis de créer l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU), chargée de juger les questions d'éthique et de dopage, et a dû gérer l'épineux dossier de la Russie, dont la fédération est suspendue depuis novembre 2015, et la révélation d'un vaste scandale de dopage institutionnel. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!