Actualisé 14.10.2012 à 10:08

Formule 1

Sebastian Vettel remporte le GP de Corée

Le pilote allemand, champion du monde en titre, a remporté le Grand Prix de Corée du Sud disputé sur le circuit de Yeongam, dimanche.

Cette 3e victoire d'affilée après Singapour et Suzuka, permet au double champion du monde en titre de passer en tête du championnat.

Cette 3e victoire d'affilée après Singapour et Suzuka, permet au double champion du monde en titre de passer en tête du championnat.

Les Red Bull-Renault ont signé le premier doublé de la saison en formule 1. Sebastian Vettel (All) a en effet remporté le GP de Corée du Sud à Yeongam devant son coéquipier Mark Webber (Aus).

Vettel s'est du coup emparé de la tête du championnat du monde, avec 6 points d'avance sur Fernando Alonso (Esp/Ferrari), 3e d'une course monotone devant son coéquipier brésilien Felipe Massa. Le pilote allemand est le premier à s'imposer à quatre reprises cette saison. Il avait déjà gagné sur le circuit coréen l'an dernier.

Vettel a signé son troisième succès consécutif, qui est également sa 25e victoire en F1. Champion du monde 2010 et 2011, l'Allemand fait désormais figure de grand favori pour une troisième couronne. Surtout que les Red Bull-Renault ont retrouvé toute leur superbe depuis quelques courses, comme l'a démontré la 2e place de Mark Webber, qui a ainsi chipé quelques points importants à Alonso.

Départ décisif

«La clé était de prendre un bon départ. Ce n'était pas évident, car je me trouvais sur le côté sale de la piste, mais j'ai quand même réussi à passer devant Mark», a expliqué le vainqueur, qui avait été devancé par son coéquipier lors des qualifications. L'Australien admettait ne pas avoir pris un départ sensationnel. «Il a fallu faire très attention aux pneus. Seb a livré une course magnifique. Je suis bien entendu un peu déçu de ne pas avoir gagné, mais je suis satisfait d'avoir obtenu un bon résultat.»

Alonso a réussi à limiter la casse au championnat, au terme d'une course sans faute. «C'est quand même une bonne journée, même si les Red Bull sont difficiles à battre en ce moment. La bonne nouvelle, c'est qu'on a pris la 2e place du classement constructeurs à McLaren», a positivé l'Espagnol, double champion du monde, comme Vettel.

Kimi Raikkonen (Fin/Lotus-Renault) s'est classé au 5e rang devant Nico Hülkenberg (Force India-Mercedes), qui pourrait bien se retrouver chez Sauber-Ferrari la saison prochaine. L'Allemand a effectué une très belle course et a confirmé son grand potentiel.

Aucun point pour les Sauber

Les bolides de l'écurie suisse n'ont pas réussi à marquer de point. Kamui Kobayashi (Jap) a harponné Jenson Button (GB/McLaren-Mercedes) et Nico Rosberg (All/Mercedes) au 1er tour et a dû abandonner avant la mi-course.

Pour sa part, Sergio Perez (Mex) a échoué à la 11e place juste derrière un Lewis Hamilton (GB) dont la McLaren-Mercedes a perdu beaucoup de sa compétitivité depuis l'annonce de son transfert chez Mercedes. Hamilton a été handicapé par un problème de suspension, avant de finir la course avec un morceau de moquette accroché au flanc droit de sa monoplace. Une course à oublier pour le champion du monde 2008.

Quatre Grands Prix restent à courir. Le prochain aura lieu en Inde le 28 octobre.

Le classement final

1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), les 308,630 km en 1 h 36:28.651 (moyenne: 191,939 km/h)

2. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) à 8.231

3. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 13.944

4. Felipe Massa (BRA/Ferrari) à 20.168

5. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) à 36.739

6. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 45.301

7. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 54.812

8. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) à 1:09.589

9. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari) à 1:11.787

10. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes) à 1:19.692

11. Sergio Pérez (MEX/Sauber-Ferrari) à 1:20.062

12. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes) à 1:24.448

13. Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG) à 1:29.241

14. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) à 1:34.924

15. Bruno Senna (BRA/Williams-Renault) à 1:36.902

16. Vitaly Petrov (RUS/Caterham-Renault) à 1 tour

17. Heikki Kovalainen (FIN/Caterham-Renault) à 1 tour

18. Timo Glock (GER/Marussia-Cosworth) à 1 tour

19. Charles Pic (FRA/Marussia-Cosworth) à 2 tours

20. Narain Karthikeyan (IND/HRT-Cosworth) à 2 tours

Les autres concurrents n'ont pas été classés

Les classements du Championnat du monde

YEONGAM (Corée du Sud), 14 oct 2012 (AFP) - Classements du Championnat du monde de Formule 1 à l'issue du Grand Prix de Corée du Sud, 16e manche de la saison 2012, dimanche sur le circuit de Yeongam:

Classement des pilotes:

1. Sebastian Vettel (GER) 215 pts

2. Fernando Alonso (ESP) 209

3. Kimi Räikkönen (FIN) 167

4. Lewis Hamilton (GBR) 153

5. Mark Webber (AUS) 152

6. Jenson Button (GBR) 131

7. Nico Rosberg (GER) 93

8. Romain Grosjean (FRA) 88

9. Felipe Massa (BRA) 81

10. Sergio Pérez (MEX) 66

11. Kamui Kobayashi (JPN) 50

12. Nico Hülkenberg (GER) 45

13. Paul di Resta (GBR) 44

14. Michael Schumacher (GER) 43

15. Pastor Maldonado (VEN) 33

16. Bruno Senna (BRA) 25

17. Jean-Eric Vergne (FRA) 12

18. Daniel Ricciardo (AUS) 9

Classement des constructeurs:

1. Red Bull Racing 367 pts

2. Scuderia Ferrari 290

3. McLaren 284

4. Lotus 255

5. Mercedes-AMG 136

6. Sauber 116

7. Force India 89

8. Williams 58

9. Scuderia Toro Rosso 21

Psy dans le paddock de Formule 1

Le chanteur de pop coréen Psy, dont le tube décalé et humoristique «Gangnam Style» a enflammé les charts mondiaux, s'est promené dimanche dans le paddock de Formule 1, avant le Grand Prix de Corée du Sud qu'il devait clôturer par un concert, sur le circuit de Yeongam.

Park Jae-Sang, alias Psy, 34 ans, a passé un moment dans le bungalow de l'écurie Red Bull, championne du monde de F1, puis a expliqué brièvement aux deux pilotes, l'Allemand Sebastian Vettel et l'Australien Mark Webber, devant les photographes et les caméras de télévision, les secrets de sa désormais célèbre «danse du cavalier».

«Où sont les filles sexy?», lui a demandé Vettel, 25 ans, en référence à son clip vidéo déjà visionné plus de 450 millions de fois sur internet. «Je ne les ai pas emmenées avec moi», a-t-il répliqué en riant.

Escorté par plusieurs journalistes pendant que des fans ravis le prenaient en photo, Psy a ensuite affirmé à l'AFP qu'il trouvait ce qui lui arrivait «incroyable» et qu'il n'était «pas prêt à faire face» à sa gloire nouvelle. Il était même question qu'il agite le drapeau à damier, à la fin de la course.

Dans le clip vidéo de son tube humoristique «Gangnam Style», sur fond de musique hip-hop, Psy, souriant et rondouillard, avec des lunettes de couleur, manie sans complexe l'auto-dérision. Il tranche avec les représentants de la K-pop, la pop coréenne, simples copies des «boys bands» anglo-saxonnes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!