GP d'Abu Dhabi: Sébastien Buemi deux fois sixième

Actualisé

GP d'Abu DhabiSébastien Buemi deux fois sixième

Sébastien Buemi est à l'aise sur le tracé tout neuf d'Abu Dhabi. Au volant de sa Toro Rosso, le Vaudois a réussi deux fois le sixième temps lors des essais libres.

Les McLaren-Mercedes sont elles aussi en forme aux Emirats Arabes Unis, puisque Lewis Hamilton (GB) et Heikki Kovalainen (Fin) ont réalisé les meilleurs chronos de la journée.

A la nuit tombante et par plus de 30 degrés, Buemi a parfaitement tiré profit du moteur neuf de sa Toro Rosso. Alors que d'autres écuries doivent économiser leur bloc, l'Aiglon bénéficie d'une machine en parfaite santé. Et cela se voit. En fin d'après- midi, il ne lâchait que 0''748 au champion du monde 2008, tandis qu'en soirée il pointait à moins de quatre dixièmes de Kovalainen.

Romain Grosjean est quant à lui plus que jamais dans le doute. Dernier de la première séance, le Genevois a ensuite dû se contenter de l'antépénultième rang de la seconde session. Ce week- end est doute le dernier en F1 pour le pilote à licence française, la rumeur Timo Glock (All/Toyota) se faisant de plus en plus insistante du côté de l'écurie Renault.

Comme pour Grojean, les Emirats Arabes Unis marquent un point final pour l'écurie BMW-Sauber. Pour leurs adieux (provisoires ?) au plateau, les bolides d'Hinwil ont connu une journée mitigée. Nick Heidfeld (All) a pris les 5e et 13e places, alors que Robert Kubica (Pol) a dû se contenter des 11e et 20e temps.

Le tout nouveau tracé «Yas Marina Circuit» a coûté la bagatelle d'un milliard et demi de francs. D'une longueur de 5,5 km, il tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et compte 21 virages (12 à gauche et 9 à droite). Selon Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, il s'agit «d'un des circuits les plus impressionnants de la planète». C'est l'architecte allemand Hermann Tilke, traceur de nombreuses autres manches du championnat du monde, qui est l'auteur de cette petite merveille. (ats)

Ton opinion