Automobilisme: Sébastien Buemi résolu pour la bataille de Berlin
Actualisé

AutomobilismeSébastien Buemi résolu pour la bataille de Berlin

Actuel leader du championnat de Formule E, le Vaudois sera favori en Allemagne ce week-end. Mais gagner un 2e titre de suite sera difficile. Explications.

par
Luc Domenjoz
Le pilote dAigle (devant) fait la course en tête après six épreuves cette saison. afp

Le pilote dAigle (devant) fait la course en tête après six épreuves cette saison. afp

Sébastien Buemi domine la Formule E, dont la mi-saison vient d'être atteinte. Après avoir gagné cinq des six premières courses du championnat, le Suisse de 28 ans compte désormais 43 points d'avance sur son plus proche rival, le Brésilien Lucas di Grassi.

A Berlin, samedi, la Formule E retrouvera le cadre de l'ancien aéroport de Tempelhof. Mais surtout, le week-end comptera double, puisqu'il s'y tiendra une 2e course, dimanche. Il y aura donc 56 points à distribuer (deux fois les 25 points de la victoire, les 2 points de la pole et le point du meilleur tour). «Berlin sera très important pour le championnat, confirme Sébastien Buemi. Nous devrions y être pas mal, et l'objectif sera de marquer des points, et encore des points! L'équipe est au top.»

Pourtant, si cette étape berlinoise se présente au mieux, le Vaudois pourrait avoir de la peine à conserver son titre, malgré son quasi sans-faute cette saison. «Il y a une collision de dates entre les Six Heures du Nürburgring et le week-end de New York, où deux courses de Formule E seront organisées» les 15 et 16 juillet, regrette-t-il. Son contrat avec Toyota, en endurance, prime en effet celui qu'il a signé avec l'écurie eDams Renault.

Plusieurs autres pilotes sont dans la même situation et ont essayé de faire décaler le rendez-vous dans la Grande Pomme, avant-dernier week-end du calendrier (il y aura encore deux courses à Montréal deux semaines plus tard). Mais le patron de la Formule E, l'homme d'affaires Alejandro Agag, s'y est refusé. On raconte que ­l'Espagnol adorerait voir son ami Lucas di Grassi décrocher le titre. L'absence de Buemi lors des courses de New York pourrait donc lui ouvrir la voie…

Ton opinion