Actualisé 06.09.2012 à 19:48

LNASébastien Reuille, l'éclopé devenu modèle d'un club

Ce que l'attaquant vaudois a dû endurer au cours des derniers mois, on ne le souhaiterait pas même à son pire ennemi.

de
Marcel Alleman/duf
Cette saison encore, l'attaquant morgien portera un casque équipé d'une protection faciale.

Cette saison encore, l'attaquant morgien portera un casque équipé d'une protection faciale.

Il y a eu ce terrible accident survenu à l'entraînement, au début du mois de février. Atteint au visage par un puck, Sébastien Reuille (31 ans) a été contraint de se faire poser 80 (!) points de suture, dans et autour de sa bouche. Au total, trois déchirures du palais, trois dents perdues et deux autres cassées. Le Morgien pouvait à peine dormir ou manger, et perdait du poids.

Malgré l'incident, il n'a fallu que trois semaines au père de Stella (2 ans) pour retrouver la glace. Coiffé d'un casque spécial équipé d'une protection pour la mâchoire, il a même fait partie des meilleurs Luganais durant les derniers play-off. Les fans de la Curva Nord n'ont d'ailleurs pas manqué de saluer son courage avec ferveur. Ils lui ont même déroulé une affiche pour lui signifier qu'il était un modèle pour tous. «Ça m'a touché, a confié Reuille. Ça m'a fait du bien de sentir les supporters derrière moi. Ça m'a donné une motivation supplémentaire.»

Pourtant, juste après sa mésaventure, l'attaquant a failli tout plaquer. «Maintenant j'arrête le hockey» a été sa première pensée. Mais une visite à la patinoire pour voir «les gars», quelques jours plus tard, lui a redonné goût au jeu. Il s'est mis en tête de tout faire pour réintégrer le groupe.

Sans surprise, le premier objectif du patineur romand sera d'aborder la nouvelle saison dans de bonnes conditions. Et surtout sans blessure.

«Bianconeri» dans l’attente du prochain Molina

La place des juniors du HCL sur la scène du hockey suisse s’est améliorée. Raffa­ele Sannitz, Matteo Nodari et Luca Fazzini sont trois joueurs de la première équipe à avoir appris les rudiments du sport à la Resega. Mais Sannitz a peiné à répondre aux attentes, à se muer en leader dans le vestiaire luganais. Un transfert à Kloten a même été évoqué.

L’attaquant international a fini par rester, mais l’équipe «bianconera» cherche toujours le digne successeur d’Alfio Molina. Aujourd’hui âgé de 64 ans, le gardien issu du club tessinois a un palmarès inégalé. Dès 1963, il a passé 21 ans sans interruption devant les filets du HC Lugano. Dans trois divisions différentes. Tout d’abord en 1re ligue, puis en LNB et enfin en LNA. Son CV compte trois promotions, une relégation et deux titres nationaux. Il a aussi participé deux fois aux Jeux olympiques et cinq fois aux championnats du monde avec la Suisse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!