Buémi en F1: «Sébastien va aller chercher des points»
Actualisé

Buémi en F1«Sébastien va aller chercher des points»

A quelques semaines de son premier Grand Prix de F1, le Vaudois Sébastien Buemi s'entraîne sur sa nouvelle voiture. Le directeur technique de Toro Rosso, Franz Tost, répond aux questions de 20 Minutes Online.

Franz Tost, vous misez sur Sébastien Buemi depuis Noël. Où en sommes-nous maintenant?

Franz Tost:

Il est très doué et vraiment rapide, nous le savons depuis longtemps. Pourtant, nous voulions le soumettre tout d'abord à une phase de tests pour savoir s'il était capable de donner de bonnes indications à nos ingénieurs et pour tester ses capacités d'apprentissage.

Qu'est-ce qui vous impressionne le plus chez Buemi?

Il apprend à une vitesse incroyable! Il s'améliore prodigieusement d'un test à l'autre et il est capable de transmettre des données toujours plus précises aux techniciens, quand il s'agit de décrire sa conduite.

Après Sébastien Buemi, le Français Sébastien Bourdais est votre deuxième espoir. Lequel des deux Sébastien va-t-il l'emporter sur l'autre?

Je pense que Bourdais sera en tête en début de course. Il a une année d'expérience de plus que Buemi. Dans l'optique où Buemi contine à apprendre aussi vite que les cinq derniers mois, leurs chances pourraient s'égaliser à la mi-saison.

Qu'attendez-vous de vos nouveaux pilotes durant les premières courses?

Il faut garder la tête froide! Même si au début, on peine un peu. Là, je lui fais confiance. Il s'agit pour lui également de s'habituer aux nouveaux circuits et d'établir une excellente communication avec les ingénieurs. Tout cela demande déjà beaucoup de patience. Pour un débutant en F1, il ne suffit pas d'appuyer sur un bouton pour que tout fonctionne.

De quoi Buemi sera-t-il capable quand il aura maîtrisé tous les nouveaux aspects techniques?

Il va aller chercher des points au championnat du monde. Il faudra aussi lui fournir l'automobile qui lui convient le mieux.

Est-ce que Sébastien a le potentiel pour monter sur le podium?

Là, j'avoue que ça va un peu vite. Voilà ce qu'on peut dire: on va faire de Buemi un véritable pilote de Formule 1, il va donc pouvoir gagner et faire plaisir aux Suisses.

Vous le voyez déjà remporter un Grand Prix?

(Il rit) Là, vous allez encore trop vite! Attendons donc la première course.

20 minutes online

Ton opinion