Actualisé 09.05.2007 à 21:18

"Second Life",un rendez-vous pour pédophiles?

BERLIN – L'univers virtuel de la plate-forme Internet Second Life (800 000 Européens inscrits) fait l'objet d'une enquête de la police allemande.

Des images de pornographie enfantine y seraient échangées. L'enquête fait suite à un reportage réalisé par l'émission "Report Mainz" de la télévision allemande ARD. L'auteur de l'enquête

y révèle qu'on lui a demandé de payer pour participer à des rencontres où de la pornographie enfantine, réelle et virtuelle, était montrée. La police tente maintenant d'identifier les membres de "Second Life" impliqués dans cette affaire. L'éditeur du jeu, Linden Lab, a annoncé vouloir coopérer avec les autorités allemandes à l'identification des utilisateurs dans l'illégalité. Si les faits sont avérés, ils risqueront jusqu'à 3 ans de prison.

(gco)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!