Mühleberg (BE): Sécurité renforcée à la centrale de Mühleberg
Actualisé

Mühleberg (BE)Sécurité renforcée à la centrale de Mühleberg

L'exploitant de la centrale nucléaire de Mühleberg ont suivi les recommandations d'experts internationaux, qui avaient constaté des manquements quant à la sécurité du site.

Le groupe énergétique bernois BKW, exploitant de la centrale nucléaire de Mühleberg, a appliqué les recommandations des experts internationaux, assure le président du conseil d'administration Urs Gasche. Ces derniers avaient formulé des directives pour renforcer la sécurité sur le site.

Les membres du conseil d'administration de BKW ont passé en revue ces critiques émises par l'inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), ainsi que celles l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et sont parvenus à s'entendre «dans les grandes lignes», indique Urs Gasche dans une interview publiée samedi dans le journal alémanique «Der Bund».

L'IFSN avait conclu en décembre dernier que la centrale de Mühleberg remplissait les exigences de sécurité pour le fonctionnement en cours, mais que le vieillissement du site devait être mieux surveillé.

Manquements constatés

L'inspection fédérale avait également enjoint la centrale de mettre en oeuvre les mesures recommandées par les experts de l'AIEA. En 2012, cette dernière avait constaté des manquements, notamment dans l'exploitation, la gestion et la surveillance du site.

Elle avait formulé 26 requêtes que la centrale bernoise devait mettre en oeuvre si elle souhaitait continuer à fonctionner jusqu'à sa fermeture en 2019.

«Le reproche selon lequel le Conseil d'administration ne prenait pas assez au sérieux la sécurité du site a fortement touché certains membres qui ont envisagé une action en justice à l'encontre de l'IFSN», a révélé Urs Gasche. A ce stade, un tel scénario semble néanmoins écarté, estime-t-il. (ats)

Ton opinion