Nyon (VD): Sécurité renforcée pour la venue de Dieudonné
Actualisé

Nyon (VD)Sécurité renforcée pour la venue de Dieudonné

Policiers et organisateurs seront sur le qui-vive lors des représentations de l'humoriste controversé au Théâtre de Marens dès lundi. Aucune manifestation n'est toutefois prévue.

par
Laurent Morel

Pour la première de Dieudonné à Nyon lundi, le dispositif de sécurité sera renforcé. Son tourneur en Suisse a engagé plus d'agents que d'habitude. Quant à la police, elle a réquisitionné des locaux afin de prévoir aux mieux d'éventuels débordements.

Du côté de la commune, par l'intermédiaire du municipal Olivier Mayor, on assure qu'il s'agit d'«un dispositif normal et adapté». Porte-parole de la police cantonale, Jean-Christophe Sauterel précise: «La police de Nyon région sera renforcée par la gendarmerie cantonale. Il y a un risque potentiel de manifestation.»

«On se tient prêt»

Pas de quoi pourtant nourrir d'inquiétude majeure, selon la chargé de communication. «On se tient prêt et on suit attentivement le dossier, mais notre analyse indique pour le moment qu'il n'y a pas de problème particulier. En cas de troubles à l'ordre public, le Conseil d'Etat se tient prêt à annuler le spectacle.»

A Marens, un employé communal raconte que le public de Dieudonné est toujours «un peu particulier, et souvent très alcoolisé». «Il n'y a jamais eu de débordement, précise l'agent de l'artiste controversé en Suisse, qui préfère garder l'anonymat. Mais pour cette fois, on a renforcé la sécurité à l'intérieur de la salle. Les agents seront plus nombreux que pour les derniers spectacles.»

La Licra discrète

Si la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) ne cautionne pas certains propos du polémiste, elle ne manifestera pas lundi à Nyon, et n'assistera pas au spectacle. «C'est de la responsabilité de la commune de voir s'il est correct ou pas», explique Antoine Reymond, président de la Licra Vaud.

«On est contre l'interdiction, mais pour le contrôle, confirme le président de la Licra Suisse Philippe Kenel. On ne manifeste pas car on ne veut pas donner des raisons aux autres de troubler l'ordre public.»

Un stand pour la Cicad

La Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (Cicad) ne compte pas non plus manifester. Mais elle installera un stand en face du théâtre dès 18h. «L'objectif est d'aller à la rencontre des citoyens et de leur expliquer comment Dieudonné est antisémite, lâche le secrétaire général Johanne Gurfinkiel. On veut expliquer notre démarche sources à l'appui. Tout le monde est le bienvenu.»

En 2009, lors d'un spectacle de Dieudonné à Genève, la Cicad avait déjà fait le déplacement. «Le personnage nous mobilise», reconnaît Johanne Gurfinkiel, qui précise qu'un membre ou l'autre de l'association risque bien d'aller voir le spectacle d'ici mars, «pour participer à l'effort de la Municipalité», de vérifier la légalité des dires du polémiste.

Des prix hallucinants

Rapidement complètes, les dix représentations que donnera Dieudonné à Nyon les 3, 4 et 5 février et les 3 et 4 mars suscitent un engouement sans précédent. Sur les sites de petites annonces, les billets s’échangent à 150 francs au minimum, soit plus du double du prix initial. Pour le premier spectacle de lundi, les prix montent même jusqu’à près de 500 francs. «Je n’arrête pas de recevoir des messages d’acheteurs potentiels, c’est fou», raconte un vendeur. «On n’a même pas touché la moitié du potentiel de Dieudonné », s’exclame son agent en Suisse. Le marché noir pourrait se poursuivre devant la salle.

TWEETEZ

Que vous inspire la venue de Dieudonné à Nyon ?

#debat20min.

#debat20min permet de recenser toutes les conversations qui ont lieu sur Twitter sur ce sujet en particulier.

#debat20min.

Ton opinion