Actualisé 21.02.2014 à 15:51

Hockey sur glaceSedin : «Nous garderons notre philosophie»

La Suède a gagné son ticket pour la finale olympique en battant la Finlande en demi-finale (2-1).

de
J.-Ph. Pressl-Wenger, Sotchi
Le coach suédois Par Marts peut compter sur l'expérience de Daniel Sedin (au centre) pour mener sa sélection vers le titre.

Le coach suédois Par Marts peut compter sur l'expérience de Daniel Sedin (au centre) pour mener sa sélection vers le titre.

Daniel Sedin, l'attaquant suédois des Vancouver Canucks s'est montré extrêmement satisfait de la qualification de son équipe pour la finale des Jeux olympiques. Il ne s'enflamme toutefois pas.

Daniel Sedin, quel est votre sentiment après cette victoire contre la Finlande ?

- C'est un gros succès. La Finlande avait fait un très bon tournoi jusque-là. Notre power-play a bien fonctionné ce soir et ce sera un élément clé en finale aussi.

Que faudra-t-il faire pour aller chercher l'or ?

- Quelque soit l'équipe que nous affronterons en finale, elles disposent toutes les deux d'excellentes individualités sur le papier et d'une sacrée force de frappe offensive. Ce sera vraiment compliqué, c'est certain. Mais si nous élevons encore un peu le niveau de notre jeu, je pense que nous avons de bonnes chances.

Si vous deviez parler de l'équipe des Etats-Unis, qu'en diriez-vous ?

- C'est la meilleure équipe de la compétition jusqu'ici. Ils se sont très bien adaptés à la patinoire. Les Canadiens, eux, ont beaucoup plus de pression. Mais ils s'améliorent à chaque match.

Quelle est la recette de votre succès jusqu'ici ?

- Chaque gars remplit parfaitement son rôle dans l'équipe et s'implique à 100 %. Les unités spéciales, que ce soit en power-play, où au moment de tuer une pénalité, font vraiment bien leur boulot. C'est ce que les bonnes équipes font.

Pensez-vous devoir changer votre style de jeu pour affronter les USA ou le Canada ?

- Non, pas du tout. Ce n'est pas dans l'ADN de notre sélection. Nous jouerons exactement pareil offensivement. Après, il y aura de petits ajustements par rapport aux adversaires, vous êtes obligés d'en faire. Mais on ne changera pas notre philosophie de jeu.

Pouvez-vous dire quelques mots sur Teemu Selanne, qui dispute ses derniers Jeux olympiques ?

- Je ne suis pas sûr que ce soit ses derniers Jeux ! (Rires) Ce gars a toujours l'air très en jambes. C'est un joueur fantastique, rester à ce niveau aussi longtemps, c'est impressionnant. C'est toujours un honneur d'être sur la glace avec lui. D'habitude il marque à chaque match… On a eu chaud. Mais je ne serais pas surpris de le voir en Corée du Sud.

Tout en contrôle

Après un début de match plutôt fermé, ce sont les Finlandais qui ont réussi à ouvrir le score en deuxième période. Profitant d'une erreur de l'excellent gardien suédois Henrik Lundqvist, Olli Jokinen a pu glisser le puck au fond (27e). La réponse de la Tre Kronor ne s'est pas fait attendre. Sur une superbe triangulation initiée par Nicklas Backström et Jimmie Ericsson, Loui Eriksson a pu égaliser (32e). Dans l'enchaînement, Ollie Jokinen a écopé d'une pénalité, ce qui a permis aux Suédois de prendre un avantage décisif. Erik Karlsson a trouvé le fond des filets finlandais grâce à un missile envoyé de la ligne bleue (37e).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!