Actualisé 06.12.2006 à 16:24

«Ségolène et Nicolas» cartonne sur le net

Le clip «Ségolène et Nicolas», reggae interprété par Khalifa Belouzaa et diffusé sur le blog de cet artiste caennais, cartonne sur Internet depuis sa mise en ligne il y a dix jours.

«J'en suis aujourd'hui à plus de 32'000 connexions», explique tout sourire Khalifa Belouzaa, 33 ans, lui-même surpris par un tel succès. Et pour couronner le tout, une maison de disque, Taxi record, vient de décider de sortir le tube dès le 15 décembre prochain avec un premier tirage de 5000 exemplaires.

«Ségolène et Nicolas» est un reggae qui parle du duo Royal-Sarkozy. «Car comme eux font de la politique spectacle, moi je voulais, à mon niveau, me moquer un peu d'eux», explique l'auteur.

Ainsi l'auteur n'épargne ni la candidate socialiste -»Ségolène se voit déjà la reine/Une jolie femme à la tête de l'Etat/Faut un peu plus pour maîtriser les rênes/Qu'un beau tailleur ou qu'un joli minois»-, ni le candidat de l'UMP: «Nicolas lui, fait toujours des siennes/A coup de masse, il remanie l'acquis/Toute la crasse des banlieues parisiennes/Au jet de haine, il efface vos soucis».

«Je ne suis pas un analyste politique», reprend l'auteur de cette satire chantée. «Mais je voulais dénoncer la mise en scène de la campagne présidentielle. En effet, on parle plus de la vie de ces deux candidats que de leur programme».

Avec cette chanson, l'artiste d'origine algérienne ne déroge pas à sa recette qui est de coller à l'actualité. «En 1997, quand le pays de mes racines était à feu et à sang, j'ai chanté 'Algérie', puis quelques années plus tard, pour dénoncer les problèmes d'intégration qui sont malheureusement toujours d'actualité, j'ai interprété 'Bougnoule Blacko Negro Bicot'. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!