Amérique du Sud – Un tremblement de terre de magnitude 7,5 secoue tout le nord du Pérou
Publié

Amérique du SudUn tremblement de terre de magnitude 7,5 secoue tout le nord du Pérou

Le séisme s’est produit à 5 h 52 locales. L’épicentre a été localisé dans la jungle péruvienne, une zone peu peuplée. Aucune victime n’est pour l’heure à déplorer, selon les autorités.

L’Amazonie péruvienne a été frappée ce matin par un fort tremblement de terre dont l’épicentre a été localisé à 131 km de profondeur. La région, peu peuplée, est surtout habitée par des indigènes.

L’Amazonie péruvienne a été frappée ce matin par un fort tremblement de terre dont l’épicentre a été localisé à 131 km de profondeur. La région, peu peuplée, est surtout habitée par des indigènes.

USGS

Un séisme de magnitude 7,5 a frappé dimanche à 5 h 52 locales (11 h 52 en Suisse) le nord du Pérou, a annoncé l’institut américain USGS. La secousse n’a pas fait de victimes, selon les premières informations des autorités péruviennes.

Le séisme a frappé la jungle dans le nord du pays ainsi qu’une vaste zone voisine de la côte centrale, a précisé l’Institut national de géophysique péruvien. L’institut péruvien situe l’épicentre du séisme à 98 km à l’est de Santa Maria de Nieva, dans le département d’Amazonas, à 860 km au nord-est de Lima, à une profondeur de 131 km. Santa María de Nieva est située dans une zone peu peuplée où vivent des indigènes, sur les rives de la rivière Nieva.

Dans ses rapports initiaux, la Défense civile indique que pour le moment aucune victime n’a été signalée. Aucune alerte au tsunami n’a été émise par les observateurs des États-Unis après le séisme. La Marine péruvienne a écarté tout risque de tsunami.

À Lima, les habitants sont descendus dans la rue

La secousse a été ressentie dans quasiment la moitié du pays, dans le nord et le centre, notamment dans des régions comme Cajamarca, Piura, Tumbes, Lambayeque, Ancash et dans la capitale. À Lima, située à plus d’un millier de kilomètres au sud de l’épicentre, la population est descendue dans les rues de certains quartiers.

«Nous sommes tous sortis dans la rue, nous avons très peur», a déclaré à la radio RPP par téléphone Lucia, depuis la ville de Chota dans la région de Cajamarca, dont est originaire le président péruvien Pedro Castillo. Des coupures d’électricité ont été signalées dans les régions affectées.

Sur la ceinture de feu

Le Pérou est secoué chaque année par au moins une centaine de tremblements de terre perceptibles pour la population, car il est situé sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone d’activité tellurique qui s’étend le long de la côte ouest du continent américain.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires