Actualisé 26.10.2009 à 08:17

Report du match OM-PSG

Seize jeunes placés en garde à vue après les incidents

Seize jeunes d'une vingtaine d'années, principalement des supporteurs marseillais, ont été placés en garde à vue à la suite des incidents qui ont éclaté dimanche après-midi à Marseille après le report du match OM-Paris SG, a-t-on appris lundide source proche de l'enquête.

Ils devaient être déférés au parquet qui pourra décider dans les 48 heures de leur comparution devant le tribunal correctionnel. Selon la même source, il s'agit quasi exclusivement de Marseillais, appelés à répondre de violences et dégradations.

Une dix-septième personne, un mineur, a été remis à sa famille dimanche soir, a précisé cette source.

Les trois supporteurs parisiens interpellés par la gendarmerie sur une aire d'autoroute à Peypin (Bouches-du-Rhône), où des dégradations et des vols ont eu lieu, ont été entendus sur place et sont repartis dans l'un des bus pour Paris.

Le match OM-PSG, prévu dimanche soir pour la 10e journée du Championnat de France, a été reporté après la découverte d'un 3e cas de grippe H1N1 dans le groupe du PSG. Une décision tardive de la Ligue de football qui a été suivie de violences à Marseille, dans le quartier du Vieux-Port et autour de la gare Saint Charles.

Des échauffourées ont opposé plusieurs centaines de supporteurs parisiens et marseillais, faisant une dizaine de blessés légers, selon le préfet délégué à la sécurité.

Les forces de l'ordre auraient usé d'«une centaine» de grenades lacrymogènes au cours de ces affrontements, a ajouté la source proche de l'enquête.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!