Belgique: Selah Sue broie toujours du noir

Actualisé

BelgiqueSelah Sue broie toujours du noir

La chanteuse belge a beau connaître un incroyable succès, elle n'arrive pas à vaincre ses démons intérieurs. Elle n'est pas la seule...

par
Ludovic Jaccard
L'artiste de 26 ans souhaiterait devenir maman.

L'artiste de 26 ans souhaiterait devenir maman.

On dit souvent qu'un artiste est un écorché vif. C'est le cas de Selah Sue. Victime de dépression depuis des années, la chanteuse de 26 ans n'arrive toujours pas à se débarrasser de sa maladie. Après avoir tenté de diminuer sa prise d'anti-dépresseurs, il y a deux ans, la Belge a de nouveau sombré dans un profond mal-être. Selah, qui prend ces cachets depuis l'âge de 18 ans, a donc vu sa dépression revenir quatre mois plus tard. Un véritable cauchemar pour la jeune femme qui souhaitait avoir un enfant. «Pour la 2e fois, j'ai essayé de limiter les médicaments, avec l'idée de purifier mon corps et le préparer à une future grossesse», a-t-elle confié à ses fans sur Facebook.

Malgré le fait d'avoir retrouvé son public, le samedi 5 décembre 2015, sur la scène du Forest National, en Belgique, l'interprète de «This World» a vu son bonheur terni par la maladie. «Je me suis sentie vide et très mal sur la fin. Ce qui m'a inquiétée: si même ce soir ne peut pas me rendre heureuse, qu'est-ce qui pourra le faire alors?», a-t-elle écrit sur le réseau social le lundi 7 décembre 2015.

Dans son message, l'artiste raconte aussi qu'elle a eu une grosse crise de panique, il y a un mois, sur scène. «Je ne voulais pas être là, ces 8'000 visages souriants qui me regardaient me faisaient me sentir encore plus mal. Je voulais fuir le podium et disparaître, écrit-elle. Les derniers mois écoulés ont été épouvantables, en toute honnêteté. Cela fait six mois que je n'écoute même plus de musique durant mon temps libre.»

Souhaitons que Selah puisse un jour retrouver la sérénité...

Ils sont aussi dans la tourmente

D'autres célébrités osent lever le voile sur les maladies mentales dont elles sont victimes. Colton Haynes, qui joue dans la série à succès «Arrow», souffre de sévères crises d'angoisse depuis qu'il est enfant. Il a souvent dû être hospitalisé. «Evanouissements, hyperventilation ou crises de spasmes… J'ai traversé tout ça. J'ai quitté des boulots à cause de l'anxiété», dit-il sur Twitter. L'acteur de 27 ans se bat toujours contre cette maladie qui l'a rendu agoraphobe.

De son côté, Nicky Romero a souffert du même mal

pendant deux ans. Les psy­cho­thérapies ont été vaines. Heureusement pour lui, le DJ va mieux aujourd'hui. «J'ai finalement trouvé un PDF en ligne, «At last a life». C'était un petit livre qui m'a énormément aidé», a-t-il confié sur Facebook.

Ton opinion