Actualisé 16.03.2014 à 13:46

Selina Gasparin souffle le chaud et le froid

Selina Gasparin a perdu son sang-froid en commettant huit fautes au tir lors de la poursuite de Coupe du monde à Kontiolahti (Fin), dimanche.

Selina Gasparin a eu la satisfaction d'obtenir son cinquième top 5 de l'hiver, une constance intéressante susceptible de la propulser à terme vers de nouveaux sommets.

Selina Gasparin a eu la satisfaction d'obtenir son cinquième top 5 de l'hiver, une constance intéressante susceptible de la propulser à terme vers de nouveaux sommets.

La Grisonne Selina Gasparin n'a pu faire mieux que 22e, au lendemain de sa 5e place en sprint. Au final, le bilan du week-end est plutôt moyen pour la vice-championne olympique du 15 km de Sotchi. Samedi, Selina Gasparin a eu la satisfaction d'obtenir son cinquième top 5 de l'hiver, une constance intéressante susceptible de la propulser à terme vers de nouveaux sommets. Mais son instabilité au tir lui a joué des tours le lendemain, la privant de toute chance de s'illustrer sur la poursuite. Les deux courses ont été gagnées par la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen, qui prend le large au général de la Coupe du monde à une étape de la fin.

Côté masculin, le Français Martin Fourcade a remporté le gros globe pour la troisième année consécutive en terminant 2e de la poursuite derrière le Norvégien Johannes Thingnes Boe.

Le Catalan, 25 ans, compte au classement général une avance supérieure aux 180 points qui seront en jeu lors des finales d'Oslo la semaine prochaine. Il ne peut plus être rejoint. Le dernier homme susceptible de le menacer, le Norvégien Emil Hegle Svendsen, a abandonné dimanche sur la poursuite, à bout de nerfs, après sa neuvième faute (!) au tir.

Johannes Thingnes Boe, le cadet des frères Boe, a fait coup double en gagnant le sprint samedi et la poursuite le lendemain. Les Suisses Claudio Böckli et Benjamin Weger ont terminé au-delà de la 40e place dans les deux courses. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!