Selon Blocher, les critiques renforcent l'UDC
Actualisé

Selon Blocher, les critiques renforcent l'UDC

Christoph Blocher a participé vendredi soir aux troisièmes rencontres nationales de l'UDC sans évoquer l'affaire Roschacher.

«Il ne faut pas toujours répondre aux critiques, il faut avancer», a déclaré le conseiller fédéral.

«Si vous gagnez les élections en octobre, ce ne sera pas votre mérite, cela sera la faute des autres partis», a lancé le chef du Département fédéral de justice et police (DFJP) aux quelque 500 participants réunis au Casino de Montreux. Les critiques renforcent l'UDC au lieu de l'affaiblir, a-t-il affirmé.

Christoph Blocher n'a pas manqué de lancer une pique aux médias qui «écrivent des bêtises même s'ils savent que ce sont des mensonges». «Plusieurs ont dit: 'Blocher est bientôt foutu', mais je suis toujours là et je continue mon travail», a clamé le ministre sous les applaudissements.

En début de soirée, une cinquantaine de jeunes alternatifs ont brièvement manifesté à proximité du Casino. Ils ont toutefois été empêchés d'approcher, le périmètre étant bouclé par la police.

(ats)

Ton opinion