Ottmar Hitzfeld: «Senderos a toujours été sur ma liste»
Actualisé

Ottmar Hitzfeld«Senderos a toujours été sur ma liste»

Ottmar Hitzfeld a dévoilé les 23 joueurs qui feront le voyage en Afrique du Sud. Senderos est de la partie, mais pas Magnin.

Trancher entre Marco Padalino et Valentin Stocker: tel fut l'unique choix cornélien d'Ottmar Hitzfeld à l'instant de finaliser la liste des vingt-trois joueurs appelés à défendre les couleurs de l'équipe de Suisse lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud.

Après avoir repoussé la tentation de repêcher Xavier Margairaz, la sélectionneur a finalement maintenu sa confiance à Padalino, qui fut le buteur du 2-0 en septembre dernier contre la Grèce. «Marco ne m'a jamais déçu. Je sais qu'il est en manque de temps de jeu avec la Sampdoria. Mais il possède malgré tout un vecu avec nous qui compte», explique Ottmar Hitzfeld.

Shaqiri intronisé

Même si Stocker reste sur le quai, un membre de la nouvelle vague du FC Bâle figure dans la liste des vingt-trois: Xherdan Shaqiri. Remarquable dimanche lors de la finale de la Coupe de Suisse, le demi extérieur a été appelé pour, selon le coach national, «sa faculté à donner de la vie à une équipe. Shaqiri a un plus par rapport à Stocker: il peut jouer des deux côtés».

Cette liste est conforme à l'attente. Ottmar Hitzfeld a relancé Mario Eggimann et Hakan Yakin, confirmé Reto Ziegler et écarté Ludovic Magnin, Albert Bunjaku, Johan Vonlanthen et Joan Djourou. La seule inconnue demeure la condition de Christoph Spycher. Blessé au genou gauche le 9 avril, le futur joueur des Young a entrepris une course contre-la-montre pour être rétabli pour cette Coupe du monde. «Christoph se trouve depuis lundi à Macolin. Il est dans les temps, souligne Ottmar Hitzfeld. S'il devait renoncer finalement, Ludovic Magnin prendra sa place dans la liste des vingt-trois».

Magnin écarté, ils ne sont plus que quatre joueurs qui disputeront en Afrique du Sud une quatrième phase finale après l'EURO 2004 au Portugal, la Coupe du monde 2006 en Allemagne et l'EURO 2008 en Suisse: Alex Frei, Christoph Spycher, Tranquillo Barnetta et Hakan Yakin.

Ben Khalifa dans l'antichambre

Ottmar Hitzfeld a dévoilé une seconde liste de sept joueurs qui seront de piquet. Magnin et Stocker y figurent au même titre que Fabio Coltorti, François Affolter, Fabian Lustenberger, Bunjaku et Nassim Ben Khalifa. La présence dans cette liste du Champion du monde M17, qui sera intégré dans la prochaine sélection des M21, est avant tout symbolique. Si l'un des cinq attaquants retenus devait se blesser, Ottmar Hitzfeld se tournerait d'abord vers Bunjaku.

Cinq autres joueurs seront également de piquet mais n'ont pas été inclus dans la liste que l'ASF a remise mardi à la FIFA: Yann Sommer, les frères Philipp et David Degen, Djourou et Margairaz. Il est demandé à ces douze joueurs de s'entretenir physiquement ces prochaines semaines pour être en mesure, si les circonstances l'exigent, de rejoindre le camp d'entraînement de Crans-Montana. «Les données sont claires: les vingt-trois noms dévoilés aujourd'hui sont les vingt-trois qui partiront en Afrique du Sud. Sauf blessure, maladie ou totale méforme à l'entraînement ce dont je doute», précise le sélectionneur.

Un premier stage le 18 mai

Les joueurs de Premier League et de Bundesliga seront réunis dès le 18 mai à Macolin où ils s'entraîneront sous les ordres de Michel Pont. Le début de la préparation est agendé au 23 mai. Après deux jours à Berne, les joueurs rejoindront Crans-Montana pour un stage de onze jours. Avant de s'envoler pour l'Afrique du Sud le 9 juin, l'équipe disputera deux matches amicaux, le 1er juin à Sion contre le Costa-Rica et le 5 juin à Genève face à l'Italie.

«Notre préparation sera très conséquente. Elle devrait me permettre de remettre à niveau les joueurs qui n'ont pas beaucoup joué ces derniers mois», conclut Ottmar Hitzfeld en pensant en premier lieu bien sûr à Philippe Senderos qui sort d'une saison pratiquement «blanche». «Philippe est l'un de nos leaders, affirme le sélectionneur avec force. Il a toujours été dans ma liste malgré son manque de compétition».

La conférence de presse:

Questions des journalistes:

- Avez-vous douté de Philippe Senderos?

- Hitzfeld: Non, il a toujours été sur ma liste.

- Est-ce plus difficile ou plus facile de ne pas avoir autant de joueurs à choix que l'Allemagne ou l'Italie?

- Hitzfeld: D'un côté, c'est plus facile bien sûr. En même temps, c'était très difficile de faire ces choix. J'aurais pu nommer encore 15 joueurs supplémentaires sans problème.

- A quoi doivent s'attendre les joueurs de piquet?

- Hitzfeld: Ils doivent être prêts physiquement, donc continuer de s'entraîner. Ils doivent être mobilisable en peu de temps.

- Pensez-vous qu'un nul contre l'Espagne est possible?

- Hitzfeld: Nous voulons battre l'Espagne.

Milieux de terrain et attaquants:

- Tranquillo Barnetta, Bayer Leverkusen

- Gelson Fernandes, AS St-Etienne

- Gökhan Inler, FC Udinese

- Xherdan Shaqiri, FC Bâle

- Benjamin Huggel, FC Bâle

- Pirmin Schwegler, Eintracht Francfort

- Eren Derdiyok, Bayer Leverkusen

- Marco Padalino, Sampdoria Gênes

- Hakan Yakin, FC Lucerne

- Valon Behrami, West Ham United

- Alex Frei, FC Bâle

- Blaise N'Kufo, Twente Entschede

- Marco Streller, FC Bâle

Défenseurs:

- Mario Eggimann, Hannover 96

- Stéphane Grichting, AJ Auxerre

- Philippe Senderos, Everton Liverpool

- Christoph Spycher, Eintracht Francfort

- Steve von Bergen, Hertha Berlin

- Reto Ziegler, Sampdoria Gênes

- Stephan Lichtsteiner, Lazio Rome

Gardiens:

- Diego Benaglio, VFL Wolfsburg

- Johnny Leoni, FC Zurich

- Marco Wölfli, Young Boys

De piquet:

- Fabio Coltorti, Racing Santander

- François Affolter, Young Boys

- Albert Bunjaku, FC Nuremberg

- Fabian Lustenberger, Hertha Berlin

- Ludovic Magnin, FC Zurich

- Nassim Ben Khalifa, Grasshopper Zurich

- Valentin Stocker, FC Bâle

15H10:Ottmar Hitzfeld explique les arguments qui ont dicté ses choix pour parvenir à la sélection qu'il va dévoiler. Les performances des joueurs, bien entendu, mais aussi la façon qu'ils ont de se comporter en groupe, comment ils s'entendent entre eux, etc.

15h05: Avant de donner les noms tant attendus des joueurs, Ottmar Hitzfeld revient brièvement sur les images diffusées en ouverture de conférence de presse. Le sélectionneur national souligne que le visionnement de ces images lui procure beaucoup d'émotions. Il précise que le match le plus difficile a été le match contre la Lettonie, gagné 2-1 après la gifle reçue contre le Luxembourg. «Il fallait absolument réagir», explique le sélectionneur. (20 minutes/ats)

Ton opinion