Actualisé

Seniors sur la route: plus en danger que dangereux

Le public a une «image faussée» des aînés, qui sont souvent perçus comme les responsables d'accidents.

Dans 72% des cas, la faute est imputable aux autres usagers de la route, selon une étude de l'Association transports et environnement (ATE). En 2004, sur un total de 510 morts sur les routes de Suisse, 122 étaient âgés de plus de 65 ans. Selon l'ATE, les conducteurs doivent faire preuve de plus de respect envers les piétons âgés.

Pour les seniors qui conduisent, il faut instaurer des contrôles de santé. Leur retirer le permis ne résoudrait pas le problème de la sécurité routière. Les seniors doivent aussi apprendre à renoncer d'eux-mêmes au bleu, estime Angelina Fankhauser, coprésidente de la Fédération des associations de retraités.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!