01.04.2020 à 19:39

Aspark Owl

Sensations fortes assurées avec cette Nippone

Avec ses 2012 ch, l'Aspark Owl est prête pour la production en série.

de
age
L'Aspark Owl est très basse, rapide, exclusive et chère.

L'Aspark Owl est très basse, rapide, exclusive et chère.

Hersteller

Plus de 2000 ch sous le capot: incroyable, mais vrai! Avec l'Aspark Owl, les Japonais lancent sur les routes une supercar qui en éclipsera plus d'une.

Avec une hauteur d'à peine 99 centimètres, ce bolide est censé être, d'après le constructeur nippon, l'hypercar la plus basse homologuée à la circulation sur routes. Elle détient le record du monde de sprint de 0 à 100 km/h qui est de 1,69 seconde, d'après les mesures du constructeur.

50 exemplaires sont prévus

Sa performance de 1480 kW (2012 ch) est censée propulser l'engin électrique à 400 km/h, lui permettant dans tous les cas de monter à 100 km/h en moins de deux secondes. Il ne lui faudrait que onze secondes pour pousser l'aiguille à 300 km/h. L'autonomie irait, quant à elle, jusqu'à 450 kilomètres.

Après des tests concluants, l'heure est venue de la produire en série. Le constructeur prévoit tout de même d'en fabriquer 50 exemplaires.

Évidemment, ce plaisir a un coût. Le petit bijou nippon, construit à Turin en Italie, vaut 2,9 millions d'euros. Pour ceux qui ne sont toujours pas refroidis par le prix, sachez qu'il faudra verser un acompte de réservation de 50'000 euros. Les premiers exemplaires devraient être livrés dès le prochain trimestre.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!