Actualisé

AllemagneSentence un peu allégée pour le père d'un tueur fou

La justice allemande a très légèrement allégé vendredi la peine du père d'un adolescent qui avait tué quinze personnes en 2009 dans un collège allemand avant de se suicider.

En février 2011, il avait été condamné à un an et neuf mois de prison avec sursis pour homicide, mais ce jugement avait été annulé pour vice de forme. Vendredi, le tribunal de Stuttgart a jugé Jörg Kretschmer, 54 ans, coupable d'homicide involontaire, car il avait laissé son fils librement accéder aux armes qu'il détenait chez lui. Il est désormais condamné à un an et six mois de prison avec sursis pour homicide involontaire.

Le 11 mars 2009, Tim, 17 ans, avait tué avec un pistolet appartenant à son père neuf de ses condisciples et trois professeurs à Winnenden, une petite ville proche de Stuttgart, dans le sud-ouest de l'Allemagne.

Ancien élève du collège Albertville de Winnenden et présenté comme un garçon «ordinaire», le tueur avait ensuite pris la fuite et dans sa cavale de près de trois heures tué trois autres personnes avant de se suicider sur un parking. Il avait tiré plus de 100 cartouches avec le Beretta de son père.

L'enquête a montré que son père, membre d'un club de tir, n'avait pas enfermé ses nombreuses armes sous clé comme l'exige la loi. L'arme avec laquelle Tim avait commis la fusillade se trouvait ainsi dans la chambre à coucher des parents. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!