Actualisé 24.02.2016 à 08:02

CoréesSéoul menace son voisin d'un «châtiment sévère»

L'armée sud-coréenne a demandé à la Corée du Nord mercredi de mettre un terme à ses «provocations».

Les tensions sont grandes entre les deux Corées.

Les tensions sont grandes entre les deux Corées.

photo: Keystone

Les autorités de Pyongyang s'exposent «à un châtiment sévère» si elles ne tiennent pas compte de l'avertissement de Séoul. Cette joute verbale survient alors que le commandement suprême des forces nord-coréennes a menacé d'attaquer la maison bleue, la présidence sud-coréenne, en raison de la tenue prochaine de manoeuvres militaires conjointes avec les Etats-Unis.

Séoul a annoncé qu'un exercice militaire conjoint avec les Etats-Unis, prévu le mois prochain, serait d'une ampleur sans précédent en réponse au récent essai nucléaire suivi du tir d'une fusée par le Nord.

Prélude à une invasion

Les exercices annuels Key Resolve et Foal Eagle sont considérés par Pyongyang comme le prélude à une invasion de son territoire et entraînent immanquablement des tensions dans la péninsule.

Cette année, les tensions sont particulièrement fortes au moment où le conseil de sécurité des Nations unies étudie un renforcement des sanctions contre la Corée du Nord, en réponse à son essai nucléaire du 6 janvier et au tir de fusée considéré largement comme un essai de missile balistique du 7 février.

La Chine, le principal allié de Pyongyang, et les Etats-Unis, viennent de faire état d'avancées «importantes» vers une nouvelle résolution de l'ONU. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!