Jeux olympiques 2018: Seoul n'organisera pas les JO avec la Corée du Nord
Actualisé

Jeux olympiques 2018Seoul n'organisera pas les JO avec la Corée du Nord

La station sud-coréenne Pyeongchang, hôte des Jeux olympiques d'hiver 2018, a répondu négativement à une proposition de collaboration de son encombrant voisin du Nord.

L'offre faite mardi par Chang Ung, membre du comité national olympique nord-coréen, n'a pas trouvé grâce en Corée du Sud. La proposition était d'organiser quelques épreuves de ski dans les montagnes proches de Wonsan (Corée du Nord) lors des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018.

L'argument avancé mercredi par le Comité d'organisation des Jeux de Pyeongchang (POCOG) est que les centaines de kilomètres entre les deux stations rendraient «irréaliste» ce projet, qui irait de plus à l'encontre des règles du Comité international olympique (CIO), comme l'a révélé Reuters.

«Organiser des épreuves en Corée du Nord, à plus de 300 kilomètres, ne permettrait pas de proposer des conditions optimales aux athlètes» a notamment précisé le POCOG. Le président du CIO Jacques Rogge avait déclaré en 2011 «considérer la possibilité d'un défilé des délégations des deux Corées ensemble lors de la cérémonie d'ouverture» mais s'était opposé à une coorganisation d'épreuves avec le Nord, argumentant que «la charte olympique ne permettait pas la répartition d'épreuves entre deux pays.»

A noter que le dialogue entre les deux Corées n'a repris que ces dernières semaines, après plusieurs mois de tensions. (20 minutes)

Ton opinion