Tempête en Alabama: Séparé de sa maman, AJ n'a eu aucune chance
Actualisé

Tempête en AlabamaSéparé de sa maman, AJ n'a eu aucune chance

L'identification des victimes de la tempête, parmi lesquelles figurent des enfants, avance lentement. Le petit AJ, 6 ans, n'a pas survécu.

par
joc

L'Alabama a été endeuillé dimanche par le passage d'une tempête dévastatrice. Au moins 23 personnes ont perdu la vie, dont plusieurs enfants. Les autorités du comté de Lee ont également fait état de plusieurs disparus et de victimes hospitalisées avec des «blessures très graves». Les recherches ont été stoppées dans la nuit en raison des mauvaises conditions mais doivent reprendre lundi matin.

Le petit Armando Hernandez, 6 ans, fait partie des jeunes victimes. L'enfant, surnommé AJ, a été séparé de sa maman quand la tempête a frappé Beauregard (centre de l'Etat). Sur Facebook, sa maman avait lancé un appel désespéré: «S'il vous plaît, cherchez mon bébé (...), vu pour la dernière fois à Lee Road 38. Quiconque se trouve dans cette zone, aidez-moi à le trouver s'il vous plaît!»

Le décès du petit garçon a été confirmé quelques heures plus tard par des amis et membres de la famille. «Il a été retrouvé mais n'a pas survécu. Il voulait toujours faire des câlins et adorait sa famille», a écrit une membre de la famille sur Facebook. Selon cette personne, les parents d'AJ ont également perdu leur maison lors du passage de la tempête.

De petits miracles viennent cependant apaiser la douleur des habitants de la région touchée. Parmi les chanceux, cette grand-maman, dont les émouvantes retrouvailles avec sa petite-fille ont été immortalisées par une caméra de CBS. L'Américaine était chez elle avec sa chienne Ginger quand la tempête a frappé sa maison.

«On aurait dit une zone de guerre. Je savais que c'était mauvais, mais je ne pensais pas à ce point-là», raconte-t-elle, visiblement sous le choc. Cette habitante explique s'être mise à l'abri dans un placard avec son animal de compagnie. Une vision d'apocalypse l'attendait à sa sortie: «Je n'avais plus de toit, alors je ne savais pas si je devais ouvrir la porte ou si tout allait s'écrouler», raconte-t-elle.

Des vents de 218 à 266 km/h

Selon le shérif du comté de Lee, la tornade a parcouru plusieurs kilomètres et provoqué des destructions «catastrophiques» sur une bande d'environ 400 mètres tout le long de sa trajectoire. Le shérif n'a évoqué qu'une seule tornade, mais les services météorologiques ont indiqué qu'il y en avait eu plusieurs. Selon la chaîne CNN, ce sont deux tornades qui ont frappé le comté de Lee simultanément, tandis qu'«au moins une dizaine» au total ont été recensées en Alabama et en Géorgie dans la journée de dimanche.

Selon les services météorologiques américains (NWS), la tornade ayant frappé le comté de Lee était de type «EF-3», ce qui signifie qu'elle était accompagnée de vents de 218 à 266 km/h. Quelque 6000 personnes étaient privées d'électricité dans le comté de Lee, selon le site PowerOutage.US qui recense les pannes de courant aux Etats-Unis. Des coupures d'électricité ont affecté 16'000 personnes dans la Géorgie voisine.

Les services météorologiques avaient lancé une alerte à la tornade pour la zone concernée plus tôt dimanche. «METTEZ-VOUS A L'ABRI MAINTENANT! Descendez dans une cave ou allez dans une pièce intérieure d'un bâtiment solide. Evitez les fenêtres», avaient-ils recommandé. Phénomène complexe, difficile à prévoir avec précision et qui fait encore l'objet de recherches, les tornades sont toujours associées à des orages très violents, appelés «orages super-cellulaires». Elles sont particulièrement fréquentes aux Etats-Unis.

(joc/afp)

Ton opinion