21.10.2020 à 14:05

JuraSept candidats en course pour le 2e tour au Gouvernement

Lors du premier tour, aucun des treize candidats n’avait obtenu la majorité absolue pour accéder au gouvernement jurassien. Sept personnes sont encore en lice.

David Eray, ministre et candidat au Gouvernement jurassien pour le parti (PCSI), à gauche, parle avec Stéphane Babey, candidat au Gouvernement jurassien pour le parti (PDC), à droite.

David Eray, ministre et candidat au Gouvernement jurassien pour le parti (PCSI), à gauche, parle avec Stéphane Babey, candidat au Gouvernement jurassien pour le parti (PDC), à droite.

Keystone

Sept candidats sont en lice pour le second tour de l’élection au Gouvernement jurassien le 8 novembre, a annoncé mercredi la Chancellerie à l’échéance du dépôt des listes. Les regards se portent sur le duel entre le PDC Stéphane Babey et le ministre PCSI David Eray pour le 5e siège avec en embuscade la candidate des Verts Céline Robert-Charrue Linder qui bénéficie du soutien du Parti socialiste.

Lors du premier tour, aucun des treize candidats n’avait obtenu la majorité absolue. Quatre ministres étaient arrivés en tête dans un mouchoir de poche: le PDC Martial Courtet devançait la socialiste Nathalie Barthoulot, la seconde socialiste Rosalie Beuret Siess et le PLR Jacques Gerber. Leur réélection paraît assurée.

Le second candidat du PDC Stéphane Babey avait terminé à la 5e place, devançant le ministre chrétien-social indépendant (PCSI) David Eray de 734 voix. Le PDC conserve ainsi toutes ses chances de retrouver son siège perdu lors de l’élection partielle de mars.

Ambition des Verts

Fort de leur succès au Parlement avec un gain de 3 sièges, les Verts ont décidé de maintenir une des deux candidatures pour le second tour, celle de Céline Robert-Charrue Linder, arrivée en 7e position le 18 octobre. C’est la première fois que les Verts se lancent dans la course au gouvernement lors d’un second tour.

En jouant les trouble-fêtes, les Verts pourraient prendre des voix au ministre PCSI et favoriser l’accession d’un second PDC à l’exécutif. Le parti écologiste estime qu’un éventuel échec du ministre PCSI ne serait pas de sa responsabilité.

Alliance de gauche

Pour ce second tour, les Verts et le Parti socialiste vont soutenir mutuellement leurs candidates avec pour objectif de doter le canton du Jura d’un gouvernement à majorité de gauche et féminine. La gauche part donc unie pour cette campagne. Le PDC et le PLR n’ont pas encore pris de décision sur une éventuelle union.

L’UDC, les Vert’libéraux et CS-POP ont renoncé à maintenir leurs candidats. Pour l’instant, seule la gauche alternative a lancé une recommandation de vote en faveur des candidatures féminines.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!