Actualisé 30.09.2011 à 09:01

Crise en Syrie Sept civils, dont deux enfants, tués

Des civils et deux enfants ont perdu la vie lors de perquisitions menées par les forces de sécurité à Homs, au centre de la Syrie.

Sept civils ont été tués, dont deux enfants, dans le gouvernorat de Homs, au centre de la Syrie, lors de perquisitions menées par les forces de sécurité, a rapporté vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les militants pro-démocratie ont lancé un nouvel appel à manifester.

Le rassemblement se tiendra vendredi sous le slogan «La Victoire pour notre Syrie et notre Yémen. Les peuples sont plus forts que tous les despotes».

Tirs nourris

A Homs, un civil a été tué dans le quartier de Khaldiya à l'aube vendredi, quelques heures après la mort de quatre autres civils, dont une fillette, tués par des tirs des forces de sécurité qui menaient des perquisitions. Deux autres civils ont été tués jeudi soir dans la ville de Rastane, au nord de Homs.

L'OSDH a en outre indiqué que «des personnes grièvement blessées à Rastane n'avaient pu recevoir des soins en raison de la poursuite des opérations militaires» dans la ville. Selon les militants, des affrontements violents opposent depuis mardi l'armée syrienne et des déserteurs à Rastane.

A Homs, une forte explosion a été entendue dans la nuit dans le quartier de Ghouta où les forces de sécurité ont tiré aveuglément sur les maisons, selon la même source. «Les tirs se sont poursuivis jusqu'à l'aube».

Pour sa part, l'agence de presse officielle Sana a annoncé la mort de dix militaires et membres des forces de l'ordre, tués «par les tirs de groupes terroristes armés» dans la région de Homs. Selon l'agence, sept militaires, dont deux officiers, ont péri à Rastane, et trois membres des forces de l'ordre à Tal Kalakh. Sana fait état également de la mort d'un enfant à Idleb (nord-ouest de la Syrie).

A Damas, des tirs de balles ont été entendus dans le quartier de Qaboune, selon les Comités locaux de coordination (LCC).

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!