Actualisé

GenèveSept communes refusent une décharge sur leur sol

Les municipalités désignées comme susceptibles d'accueillir des résidus d'incinération d'ordures ménagères se rebiffent. Elles ont écrit à l'Etat.

par
jef
L'actuelle décharge située sur le site de Châtillon, à Bernex, fermera en 2019.

L'actuelle décharge située sur le site de Châtillon, à Bernex, fermera en 2019.

Google

Elles sont sept: Anières, Collex-Bossy, Jussy, Laconnex, Russin, Satigny et Versoix. Le Canton les a désignées comme capables d'accueillir une nouvelle décharge de mâchefers. Celle de Châtillon, qui arrive à saturation, sera en effet fermée en 2019. Mais pour les malheureuses élues, il n'est pas question de la remplacer. Elles viennent d'écrire une lettre ouverte au conseiller d'Etat Luc Barthassat pour lui faire part de leur opposition à ce projet, rapporte la «Tribune de Genève».

Les exécutifs de ces municipalités arguent notamment du fait qu'en France et aux Pays-Bas, les mâchefers sont parfois recyclés dans la construction, entre autres des routes. Le hic, indique le Canton, c'est que la loi suisse proscrit une telle utilisation.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!