Hockey sur glace: Sept étrangers sur la glace dès 2022
Actualisé

Hockey sur glaceSept étrangers sur la glace dès 2022

Au grand dam du syndicat des joueurs, les présidents de club ont décidé de changer le règlement lors d’une réunion conseil d’administration ce vendredi. La Fédération se désolidarise.

Dès la saison 2022-2023, Deniss Smirnovs sera considéré comme joueur étranger…

Dès la saison 2022-2023, Deniss Smirnovs sera considéré comme joueur étranger…

ERIC LAFARGUE

Même si 90% des joueurs étaient contre l’augmentation de mercenaires dans le championnat de Suisse, il devrait bientôt y avoir sept étrangers sur la glace. C’est ce qu’ont décidé les représentants des clubs, ce vendredi, lors du conseil d’administration de la National League. Une décision finale sera prise toutefois à la fin du moins de mars.

C’est une petite bombe qui vient donc d’éclater par rapport au règlement relatif aux joueurs de nationalité étrangère dans l’élite qui a été adopté ce vendredi. Si le régime actuel s’appliquera de manière inchangée durant le prochain exercice, à partir de la saison 2022/23, c’est une révolution de palet puisque les clubs auront la possibilité d’aligner sept joueurs de nationalité étrangère à chaque rencontre.

Corollaire: un joueur venu de Lettonie à l’âge de 13 ans, qui aurait passé cinq ans au sein des ligues juniors suisses, devra acquérir le passeport helvétique et jouer pour l’équipe nationale pour conserver son statut de «licence suisse». Sinon, à partir de ses 22 ans, il sera considéré comme étranger, comme un Suédois ou un Canadien, parmi les sept mercenaires autorisés à figurer sur la feuille de match. C’est ce qui a été voté ce vendredi mais il y a fort à parier que le syndicat des joueurs se manifeste ces prochains jours…

La Fédération suisse (SIHF), elle, n’a pas attendu pour réagir. Vendredi soir, au travers dun communiqué, elle sest désolidarisée de la décision de la National League: «En qualité d’organisation faîtière du hockey sur glace suisse, nous sommes clairement opposés à une augmentation du contingent de joueurs de nationalité étrangère, car nous craignons qu’une telle mesure ait des conséquences négatives pour l’ensemble du hockey sur glace suisse, pour la relève et pour nos joueurs suisses».

En plus de ce changement controversé, la NL a aussi abordé dautres thèmes, vendredi. Il a été question de la refonte englobant notamment les questions de l’appartenance à la ligue, du fair-play financier et de la réglementation relative aux agents. Outre les dispositions organisationnelles de la National League SA nouvellement fondée, ces sujets sont définis dans leur principe dans la Convention d’actionnaires.

Si ces derniers se sont accordés sur le contenu de leur Convention, il convient encore d’élaborer les détails dans les autres règlements. Cela s’effectuera au cours du mois de février 2021, afin que les derniers ajustements puissent être apportés début mars 2021 avec les clubs. L’objectif est de parvenir à une approbation de ces ajustements et une signature de la Convention d’actionnaires d’ici fin mars 2021.

Le conseil d’administration a en outre décidé ce vendredi que le championnat de National League en cours se terminerait dans tous les cas avant le début du Championnat du monde de hockey sur glace. En l’état actuel de la planification et sous réserve de décisions ultérieures, les délais suivants s’appliquent désormais:

Fin de la saison régulière: le 5 avril 2021.

Début des pré-play-off: le 7 avril 2021.

Début des play-off; le 13 avril 2021.

Le calendrier des matches mis à jour sera publié dans le courant de la semaine prochaine.

(Sport Center)

Ton opinion