St-Gall: Sept hooligans condamnés en procédure accélérée

Actualisé

St-GallSept hooligans condamnés en procédure accélérée

Sept des huit hooligans zurichois arrêtés mercredi soir à St-Gall après le match de football entre le club local et Grasshoppers ont été condamnés en procédure pénale accélérée.

Il s'agit des premières condamnations de ce type en Suisse.

Le Ministère public st-gallois communiquera le détail des peines lundi, a déclaré à l'ATS le procureur Thomas Hansjakob. Le cas du huitième fan de Grasshoppers placé en détention est encore en cours d'examen. Tous devaient toutefois être libérés vendredi. La procédure avait en outre été rapidement suspendue contre un neuvième supporters de GC car rien ne pouvait lui être reproché.

Pour la première fois dans le pays, une procédure pénale accélérée a ainsi été menée mercredi soir contre des hooligans. Le juge d'instruction avait ordonné après le match les arrestations des vandales pour dégradation de matériel, violences et menaces contre des employés de l'Etat.

La procédure a d'emblée eu des conséquences directes pour les personnes poursuivies: elles ont manqué deux jours de travail ou d'école et n'ont pas pu regagner leur domicile pendant ce temps, a souligné Benjamin Lütolf, porte-parole de la police st-galloise.

Les débordements qui ont entouré la rencontre de mercredi ont fait trois blessés légers. Des affrontements entre supporters zurichois et la police avaient déjà commencé avant le match, à l'arrivée des fans en train. Ils s'étaient poursuivis après la partie, autour du stade de football, suite à la victoire 1 à 0 du FC St-Gall contre GC. (ats)

Ton opinion