A VENDRE – Sept îles privées accessibles à presque tous les budgets

Publié

À VENDRESept îles privées accessibles à presque tous les budgets

Vous en avez marre de l’hiver et du froid en Suisse? Alors, on vous invite à rêver à une vie sur une des sept îles privées qui sont actuellement à vendre à des prix très divers.

par
Meret Steiger

En Suisse, surtout en plaine, l’hiver n’a généralement rien de spectaculaire. Il y neige rarement et quand c’est le cas, il s’agit plutôt de pluie-neige, mêlée au froid et au brouillard. S’ajoute à cela la situation de la pandémie dans une Suisse densément peuplée. Pas facile de s’isoler dans ces conditions. Il n’est donc pas étonnant que certaines personnes n’aient qu’une idée en tête: partir de là. Soit dans le Sud, où il fait chaud, soit dans un endroit où ils ne seraient dérangés par personne.

Si vous voyez les choses du même œil, alors laissez-vous porter par le rêve d’une vie sur votre propre île. Cela va de l’île relativement bon marché aux plages paradisiaques et propriétés de luxe sous les tropiques. Il y en a pour (presque) toutes les bourses.

À moins de 100’000 francs

On commence par la mauvaise nouvelle: vous n’aurez pas une île entière à vous seul(e) à moins de 100’000 dollars. En revanche, vous pourrez prétendre à des terrains sur des îles canadiennes. Situé sur la rivière Salmon, ce terrain de près de 11’000 m² a environ 80 mètres de rivage. Un permis de construire a déjà été délivré. La mer est à une dizaine de kilomètres et la ville la plus proche, Halifax, qui se trouve à 35 minutes de là. Son prix: 98’000 dollars canadiens (soit environ 70’000 francs).

À moins de 250’000 francs

Passons maintenant à une gamme de prix supérieure, dans laquelle on trouve déjà des îles entières, et même deux pour le prix d’une. Pour l’équivalent de 233’000 francs, vous pouvez vous payer Tidmarsh Island et Orkney Island. Non viabilisées, les deux îles canadiennes sont un véritable paradis de nature sauvage. Elles sont situées à environ 300 mètres au large de la baie Mitchell. Pour l’heure, il n’existe ni permis de construire, ni raccordement à l’électricité, même si, d’après l’annonce, cela ne devrait pas poser de problème.

À moins de 500’000 francs

Laissons désormais place à la gamme de prix donnant accès à des îles tropicales. Cette plage paradisiaque fait partie de Virginia Caye, une île au large de Belize, située dans le district de Stann Creek, un spot de plongée prisé. Contrairement aux deux îles canadiennes, Virginia Caye est déjà viabilisée. On y trouve une bicoque avec un couchage et une kitchenette; l’électricité est générée par des panneaux solaires (et un générateur). Un récupérateur d’eau de pluie fournit l’eau pour prendre sa douche et faire la vaisselle. Virginia Caye a aussi de quoi convaincre par sa situation: seuls sept mille marins la sépare de la terre ferme et deux grands ports se trouvent à proximité. Son prix: 459’000 francs.

À moins de deux millions de francs

Paraty Island est une île de 33’000 m², située au large du Brésil. C’est avec ce qui manquait jusqu’à présent aux autres îles en termes d’aménagement que Paraty peut marquer des points. Elle offre non seulement une maison avec six chambres à coucher (toutes climatisées), un grand séjour, une cuisine, une terrasse avec vue sur la mer et un sauna, mais dispose également d’une plage privée et d’un héliport. S’ajoute à cela une maison d’hôtes, plus de 100 cocotiers et arbres fruitiers et des installations solaires qui fournissent l’électricité. Si cela vous tente, il vous en coûtera 1,63 million de francs.

À moins de cinq millions de francs

Si vous envisagez de prendre le large avec toute votre famille ou de créer une communauté avec vos amis, alors cette île  norvégienne est faite pour vous. Ulvsnesøy s'étend sur 93'000 m² et dispose d’une infrastructure complète: la grande bâtisse principale est entourée de cinq autres habitations. À cela s’ajoutent plusieurs  entrepôts, des garages et des hangars à bateaux. Il y a également un terrain de football, des sentiers de randonnée, des zones de baignade et un chantier naval. Ulvsnesøy compte 29 constructions au total. Son coût : 3,48 millions de francs.

À moins de dix millions de francs

Isla La Porcada se trouve au Panama, non loin de la ville de David. L'île s'étend sur environ 4 km² et sert actuellement de lieu de villégiature. D’après l'annonce, Isla La Porcada se prête à merveille à la création d'un complexe touristique haut de gamme, avec écuries et club de golf. En dehors de la bâtisse principale, on y trouve actuellement une maison d'hôtes, une grange et quatre habitations pour les employés. L'île ne nécessite pas de réservoir d'eau de pluie, car contrairement aux autres îles de la liste, Isla La Porcada dispose de sa propre source d'eau. Un bateau est également compris dans le prix de vente de 9,95 millions de francs. En revanche, ceux qui souhaiteraient utiliser la piste d'atterrissage envahie par la végétation devront la remettre en état à leurs frais.

À plus de dix millions de francs

Royal Island est une île de 1,7 km², située au nord d'Eleuthera, un district des Bahamas, à environ 40 miles nautiques au nord-est de Nassau. L’'île dispose de cinq maisons de bord de mer, d’un centre d'accueil pour les touristes, d’un spa et d’une salle de sport, ainsi que d'un bâtiment équipé d’une grande cuisine qui pourrait faire office de restaurant ou de bar. L'île coûte 41,6 millions de francs. À ce prix-là, vous devenez propriétaire de l’infrastructure existante et disposez en outre d’un permis de construire pour un grand port et un terrain de golf.

Ton opinion